-- -- -- / -- -- --
Culture

Pop de Freeklane

Pop de Freeklane

Lors de la clôture de la troisième édition du Salon national de la créativité, dans la soirée de ce mercredi 03 mai, à la salle Ibn Zeydoun de Riadh El Feth, le public aura droit au show musical du groupe Freeklane d’Alger.

Précédé de la formation Ahbab Mostaghamen, le groupe Freeklane, mené par son chanteur Chemsou alias Chemseddine Abbacha, attirera un grand public.

Apparemment tant attendu, ce concert de clôture du Salon de la créativité, initié par l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (Onda), sera une nouvelle occasion pour le groupe de reprendre leurs nouveaux titres. Des chansons de leur dernier album Nomad, sorti en janvier chez Padidou à Alger.

Avec Amazighia dans lequel Freeklane affirme : « un peuple qui ne sait pas d’ou il vient ne saura jamais où il va », Africa, Dounia et/ou Tony Montana, Chemsou et ses compagnons de scène jouissent d’un franc succès auprès du public. Sur un fond de musique pop et de folk, leur répertoire est caractérisé par de multiples sonorités maghrébines et occidentales.

Aussi, plusieurs influences de musique algérienne, tous genres confondus, sont également perceptibles dans la conception musicale des Freeklane, notamment des sonorités et rythmes du genre kabyle, du raï et du châabi, rehaussés par l’introduction d’instruments comme le bendir, le mandole ou le banjo sur des modes occidentaux.

Le groupe ne manquera pas également de reprendre des titres de son premier album Lalla Mira, sorti en 2013, à ne pas confondre avec le titre des Gnawa.

L’interprétation de ce dernier se fera en arabe algérien et en français aussi, les thèmes relèvent du social, de l’humanisme et du politique. Depuis sa révélation en 2011, Freeklane jouit d’une grande popularité et à chaque passage sur scène, des titres comme Bent essoltan sont incontournables.

Ce Salon national de la créativité, inauguré le 27 avril dernier, sera notamment marqué par les performances d’artistes de la nouvelle scène musicale algérienne comme les chanteurs Nawel Mebarek, Meziane Amiche, Djam alias Ahmed Djamil Ghouli, les formations Imzad, Jariste, Smoke et autres noms qui innovent.

Ce rendez-vous sera également celui des exposants, une centaine entre des artisans d’instruments musicaux, des studios d’enregistrement, des éditeurs de musique, des institutions comme le Théâtre national d’Alger, les musées, les instituts, les centres de cinéma, la Cinémathèque nationale, l’Ecole des beaux-arts d’Alger.

Il constitue également une plate-forme de dialogue entre les auteurs, les professionnels et les acteurs du champ culturel autour de la promotion des dernières créations musicales, de l’information et de la formation sur les droits d’auteur. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email