Hausse de la Pomme de terre : La parade de Rezig – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hausse de la Pomme de terre : La parade de Rezig

Hausse de la Pomme de terre : La parade de Rezig

Le ministre du commerce, Kamel Rezig, a révélé que des quantités supplémentaires de pommes de terre seront mises sur le marché, au cours des prochaines heures pour répondre aux besoins du marché, soulignant qu’en cas de nécessité, le gouvernement recourra à l’importation, et ce à titre exceptionnel.

S’exprimant ce mercredi, lors de son passage sur les ondes de la Chaine 1 de la Radio nationale, le ministre a d’emblée démenti l’existence d’une quelconque crise alimentaire. M. Rezig a expliqué que «le marché national ne connaît aucune crise, mis à part quelques pressions sur un ou deux produits. Pour le reste, on est dans une situation plutôt confortable». Selon lui, «celui qui se rend au marché, trouvera tous les produits de première nécessité en abondance et en quantité suffisante pour une période de six mois», a-t-il déclaré.

Le premier responsable du secteur a fait savoir que 40 chambres froides ont été dénombrées en dehors du cadre légal, contenant 12 000 tonnes de pommes de terre et d’autres produits tels que les oignons et l’ail. Tout a été saisi. Selon le ministre, les dossiers de leurs propriétaires ont été déférés à la justice, qui prendra les mesures légales nécessaires. Il a tenu à ajouter que la quantité de pommes de terre saisie est actuellement vendue dans plusieurs wilayas au prix de 50 DA le kilo. «Notre département ministériel étudie actuellement toutes les données en coordination avec le ministère de l’Agriculture sous la supervision du Premier ministre, et la décision d’importation exceptionnelle sera prise pour une période temporaire compte tenu de la politique d’Etat visant à encourager la production nationale», a-t-il expliqué.

Pour faire baisser la pression sur les prix, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) va procéder, à partir de ce mercredi, en coordination avec la Direction du commerce et la promotion des exportations de la wilaya d’Alger, à la vente directe aux consommateurs de pommes de terre saisies au prix de 50 DA le kilo, et ce à travers plusieurs points de vente dans la capitale. Par ailleurs, concernant les opérations de contrôle, le ministre a fait savoir que les services de contrôle du ministère ont effectué environ 1,3 million d’interventions jusqu’en 2021, tandis que le nombre des interventions l’année dernière a été de 1,6 million.

M. Rezig a appelé les agriculteurs, les détaillants, ceux qui s’occupent de la vente en gros, les exportateurs et les importateurs à promouvoir la licence de stockage pour renforcer la base de données du ministère du Commerce et améliorer la répartition. Il a également souligné l’ouverture de plusieurs marchés de vente de produits alimentaires en gros à travers plusieurs wilayas du pays.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email