-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pomme de terre : Déstockage de 60.000 tonnes pour stabiliser le marché

Pomme de terre : Déstockage de 60.000 tonnes pour stabiliser le marché

L’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV) a procédé au début de la semaine en cours au déstockage de 60 000 tonnes (T) de pomme de terre afin de stabiliser le marché durant ce mois d’avril avant le débet de la récolte de saison en mai, a-t-on appris jeudi auprès de cet office.

« Vu que la récolte des pommes de terre d’El Oued tire à sa fin, nous avons commencé à déstocker les 60 000 tonnes absorbées il y a trois mois à partir de la production d’arrière-saison », a indiqué à l’APS le directeur général de l’Onilev, Sahraoui Benallal. Ces quantités viennent ainsi renforcer le marché de la pomme de terre actuellement approvisionné à partir des dernières récoltes d’El Oued au sud et de la primeur de Mostaganem et de Skikda au nord. Plus de 70 opérateurs privés, conventionnés avec l’Onilev, ont participé à cette opération de stockage qui a été effectuée en février dernier lorsque le prix de ce produit de large consommation a fortement chuté à cause d’un surplus de production. Le mois d’avril constitue une période de soudure qui intervient entre la fin de l’arrière-saison (de décembre à mars) et avant le début de la récolte de saison (de mai à mi-septembre). En conséquence, le prix de ce tubercule a enregistré une nette hausse depuis le début du mois en cours. Le kilogramme de pomme de terre est cédé sur le marché entre 40 et 65 dinars, alors qu’il avait chuté à moins de 35DA auparavant au niveau des détaillants et à moins de 20 DA chez l’agriculteur.

M. Benallal rassure les consommateurs que le produit est disponible sur le marché et les prix commenceront à baisser à partir de la deuxième quinzaine du mois d’avril, et ce, grâce à l’entrée des récoltes à partir des zones de la production précoce telles que Mostaganem, Ain Defla et Skikda. Début mai, les zones potentielles comme Mascara, appuyées par Boumèrdes et Tipaza commenceront à approvisionner le marché. La superficie réservée à la production de pomme de terre est passée de 105.000 hectares en 2009 à 150.000 hectares actuellement. La production est passée quant à elle de 2,5 millions de tonnes en 2009 à 4,5 millions tonnes en 2015. Les perspectives du secteur tablent sur 6 millions de tonnes en 2019.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email