Pôles de santé et universitaire à Tamanrasset: Saïhi et Baddari à pied d’œuvre   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pôles de santé et universitaire à Tamanrasset: Saïhi et Baddari à pied d’œuvre  

Pôles de santé et universitaire à Tamanrasset:  Saïhi et Baddari à pied d’œuvre  

En application de la vision stratégique du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour l’amélioration des infrastructures publiques dans la wilaya de Tamanrasset, les ministres de la Santé. Abdelhak Saïhi, et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, ont effectué ce samedi une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tamanrasset afin d’évaluer le taux d’avancement des projets en cours de finalisation.

Lors de cette visite, M. Saïhi a affirmé que « le développement du pôle de santé de cette wilaya vient en application des directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en vue d’une meilleure prise en charge sanitaire des citoyens ».

Il a inspecté, lors de cette visite, plusieurs structures de santé de la wilaya, dont l’hôpital de 240 lits. Tout en soulignant la volonté du gouvernement d’ouvrir, au niveau de cet hôpital, un centre de prise en charge des malades atteints de cancer, il a relevé le fait que ce nouvel hôpital sera à proximité de l’école de formation des paramédicaux, d’un hôpital de référence mère-enfant et d’une clinique dédiée à l’ophtalmologie et à l’ORL. Il a assuré que ces infrastructures traduisent la volonté ferme des pouvoirs publics de doter la région d’infrastructures médicales modernes et performantes contribuant à faciliter l’accès aux soins aux habitants de la région.

Le ministre a relevé le saut qualitatif de la prise en charge des patients du grand Sud algérien, notamment avec l’ouverture de nouvelles infrastructures de santé dans les wilayas d’Adrar, Tindouf et Djanet ainsi que d’autres grandes villes du grand Sud algérien, estimant que les efforts soutenus du gouvernement, visant à renforcer le système de santé dans le sud du pays, se traduisent sur le terrain par les progrès considérables réalisés en matière de santé dans ces régions.

Concernant la disponibilité de médecins spécialistes au niveau de ces infrastructures, le ministre a révélé que plusieurs missions ont été mises en place par le ministère de Santé avec l’envoi de spécialistes, en partenariat avec des médecins cubains, pour répondre aux besoins des habitants de la région.

Cette démarche entre dans le cadre de la mise en place de pôles de santé développés en collaboration avec les centres hospitalo-universitaires du Nord. L’ambition à court terme est de créer des structures autonomes dans toutes les spécialités médicales pour prendre en charge les patients et assurer la continuité du service, en substitution de l’envoi d’un spécialiste dans le cadre du service civil.

En outre, douze spécialistes natifs de la région fraîchement formées rejoindront bientôt leurs affectations au niveau des infrastructures de santé à Tamanrasset, a-t-il fait savoir. Un renfort de spécialistes qui contribuera à renforcer davantage l’offre de soins spécialisés dans la région et de garantir une prise en charge médicale optimale des patients.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a mis en exergue les efforts déployés par le gouvernement pour faire de la ville de Tamanrasset un véritable pôle universitaire, l’objectif étant que « l’université de Tamanrasset devienne une université moderne de 4e génération, avec toutes les infrastructures qui existent et celles qui seront réceptionnées à très court terme ».

Il a rappelé l’engagement des plus hautes autorités du pays de faire de la ville de Tamanrasset un véritable pôle universitaire, « une université citoyenne qui réponde aux attentes des citoyens et de la population locale ainsi que des wilayas limitrophes, et qui vise à relever les défis du développement durable ».

Le complexe universitaire s’étalera sur une superficie de 79 hectares en application des directives du président de la République, dans le cadre de l’application de son programme de développement du grand Sud.

Le ministre a inspecté l’avancée des travaux de parachèvement du projet de construction d’une résidence universitaires de 1 000 lits, s’étendant sur une superficie de 7 hectares. Il a également annoncé l’ouverture de 20 000 places pédagogiques sur une superficie de 10 hectares, munis de tous les équipements modernes nécessaires au bon déroulement des cours universitaires. Par ailleurs, l’ouverture de nouvelles spécialités sont actuellement en cours d’étude.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email