-- -- -- / -- -- --
Sports

Polémique sans précédent pour la domiciliation de la finale

Polémique sans précédent pour la domiciliation de la finale

Le ministre des Sports et le président de la FAF sont-ils sur la même longueur d’onde ? La domiciliation de la finale de la Coupe d’Algérie de football entre le MO Béjaïa et le RC Arbaâ prouve que Mohamed Tahmi Mohamed Raouraoua ne sont pas sur la même longueur d’onde.

Le premier avait fait de l’ouverture du stade du 5 Juillet une « affaire personnelle », multipliant les visites sur le chantier ; il avait même été le premier à annoncer que « le stade sera livré le 1er mai, entièrement prêt ». Seulement voilà, mardi dernier, la FAF a annoncé que la finale de la Coupe d’Algérie aura lieu le 2 mai prochain sur la pelouse du stade Mustapha Tchaker de Blida.

Du coup, beaucoup se demandent si l’échec de l’Algérie à organiser la CAN-2017 n’a pas creusé davantage de fossé entre le ministre des Sports et le président de la FAF. En tout cas, le locataire du 1er Mai ne désespère pas de voir la finale se tenir au… du 5 Juillet.

C’est peut-être ce qui explique la énième visite de cette enceinte, demain, de Mohamed Tahmi, accompagné de Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Même le président de la FAF aurait fait, il y a quelques jours, un « saut » du côté du 5 Juillet.

La décision de faire disputer la finale sur la pelouse de Mustapha Tchaker n’a pas du tout été du goût des responsables du MO Béjaïa. Le porte-parole des actionnaires et sponsor du club, Farid Zizi, en explique la raison : « Quand deux ministres de l’Etat algérien annoncent que la finale se jouera au stade du 5 Juillet et qu’on change de domiciliation, je trouve qu’il y a problème.

Le MOB n’est pas du tout concerné par une éventuelle animosité entre la FAF et le MJS.La finale de la Coupe d’Algérie est une fête et nous voulons que le maximum d’Algériens puissent suivre le match. Je me demande pourquoi on s’obstine à vouloir jouer le 2 mai, alors qu’on peut reporter ce match… »

Et d’ajouter : « La capacité du stade Tchaker n’est que de 35 000 places. Si l’on déduit 10 000 places pour les militaires et la Protection civile, 5000 autres pour les spectateurs de Blida, on va se retrouver avec 9000 billets seulement, alors que plusieurs dizaines de milliers de supporters des deux camps veulent assister à cette finale historique. Si on m’assure 20 000 places, je suis prêt à disputer cette finale n’importe où ! Nous ne voulons pas que la fête soit gâchée. »

Hier, le président de l’APW de Béjaïa, Mohamed Bettache, a adressé une correspondance au ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales ainsi qu’au ministre des Sports, leur demandant de revoir la domiciliation de la finale. Affaire à suivre !

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email