-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plusieurs personnes sauvées de justesse

Plusieurs personnes sauvées de justesse

Les dernières intempéries qui ont frappé dix neuf wilayas ont causé d’importants dégâts : effondrement de dizaines de bâtisses, coupures de routes et décès de plusieurs personnes sur les routes, tandis qu’un jeune citoyen a été tué par la foudre, tel est le bilan enregistré les 7, 8 et 9 septembre.

Une dizaine de personnes ont été sauvées in extremis dans plusieurs wilayas suite aux interventions des gendarmes quelques heures après les dernières intempéries ayant touché 19 wilayas, a annoncé hier la Gendarmerie nationale à travers un communiqué.

Cette dernière a noté que certaines personnes sauvées de justesse ont été cernées par les eaux de pluies diluviennes ou par les crues. Elles ont attendu l’intervention des gendarmes en s’accrochant à des arbres devant la montée du niveau de l’eau.

A Biskra, dans la commune de Ras El Miaâd, le conducteur d’un camion a été cerné par les crues sur la route suite au débordement de l’oued Djedi. Alertés, les gendarmes accompagnés des éléments de la Protection civile sont intervenus immédiatement sur le lieu, ce qui a permis de secourir in extremis le conducteur.

Un peu plus loin et dans la même journée, trois frères âgés de 23, 25 et 28 ans, qui faisaient des travaux dans leur champ dans la commune d’Ahmar-El Aïn, à Tipasa, ont été frappés par la foudre, qui a tué sur le coup le plus jeune et causé des blessures diverses aux deux autres. Alertés, les gendarmes de la brigade locale se sont déplacés sur les lieux.

Les blessés ont été évacués sur la polyclinique locale puis transférés à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida, alors que le corps du défunt a été déposé à la morgue de l’hôpital de Hadjout. Les intempéries ont touché quasiment l’ensemble des wilayas côtières et de l’intérieur du pays, surtout à l’Est, causant d’énormes dégâts.

C’est le cas dans la wilaya de Sétif où plus d’une centaine d’interventions des sapeurs-pompiers ont été enregistrées. Dans cette wilaya, les pluies abondantes ont engendré l’inondation de quatre habitations et l’effondrement partiel des murs de deux autres au village Ouled Ayad, commune de Hammam Guergour, alors que trois personnes blessées ont été évacuées sur l’hôpital de Bougaâ, où elles ont reçu les soins nécessaires. Par ailleurs, plusieurs familles sinistrées ont été hébergées chez leurs proches.

Dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région durant la nuit du 7 au 8 septembre, ont occasionné l’inondation de la voie ferrée reliant Bouira à Bordj Bou Arréridj, dans la commune de Mansourah, sur une distance de 100 mètres causant ainsi l’interruption de trafic ferroviaire. Il est à signaler que les travaux de dégagement de la voie ferrée ont été immédiatement entrepris par une équipe de maintenance de la SNTF qui est intervenue rapidement après.

D’autre part, les fortes précipitations ont engendré l’inondation de plusieurs habitations dans les circonscriptions communales de Sidi Bouzid et Hassi R’Mel et du chantier de réalisation d’une nouvelle station de pompage de gaz, à Hassi R’Mel dans la wilaya de Laghouat.

Par ailleurs, le 7 septembre, suite au débordement de l’oued Touil, commune de Sidi Bouzid, deux bergers qui faisaient paître leur cheptel ont été cernés par les crues. Ils ont été secourus par les gendarmes de la brigade locale assistés par les éléments de la Protection civile suite à une alerte donnée par l’un des éleveurs via le numéro vert. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email