-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plusieurs arrestations pour trafic de drogue, vol et escroquerie

Plusieurs arrestations pour trafic de drogue, vol et escroquerie

En déployant un plan d’action mis en place pour lutter efficacement contre la contrebande et la criminalité sous toutes ses formes, les services de la police judiciaire de la wilaya de Ghardaïa ont démantelé deux bandes de malfaiteurs. La première est composée de 17 malfaiteurs qui activaient dans divers quartiers de la ville de Guerrara, alors que la seconde compte 8 malfaiteurs qui activaient dans le chef-lieu de la wilaya, au niveau de Oued Néchou. La brigade criminelle de la Sûreté nationale de la wilaya de Ghardaïa vient ainsi de mettre fin aux agissements néfastes de ces deux bandes de malfaiteurs.

Selon un communiqué présenté par la cellule de communication de la sûreté de wilaya, pour les deux précédentes semaines du mois d’avril en cours, un plan d’action arrêté et mis en vigueur avait permis de neutraliser bon nombre de malfaiteurs dont certains, repris de justice opéraient depuis plusieurs mois. Le communiqué de la police urbaine que durant ces deux semaines confirme la mise hors état de nuire des 25 individus impliqués dans divers délits : trafic de stupéfiants, vol et destruction de biens d’autrui, etc. Le rapport précise par ailleurs, que les opérations d’intervention qui ont nécessité une importante logistique, ont permis le démantèlement de plusieurs réseaux, dont ceux qui opéraient dans les zones urbaines.

Des quantités de stupéfiants ont été saisies sur les lieux investis. A Guerrara, dans le cadre de ces affaires, 17 individus entre 25 et 30 ans ont été arrêtés, au grand soulagement des habitants. Selon un bilan dressé par les services de police judiciaire de cette ville, on saura que plus de 2 kg de kif traité et une importante quantité de comprimés psychotropes ont été saisis. Au chef-lieu de la wilaya, une importante affaire d’escroquerie a été démantelée par les services de police, suite à une plainte qui a été déposée par deux femmes âgées de 48 et 52 ans après avoir été dépossédées de leurs bijoux estimes à 214 millions de centimes, et ce par trois femmes, âgées entre 34 et 47 ans, aidées par deux autres complices. Les mises en cause promettaient aux deux malheureuses femmes, victimes de cette tromperie, que leurs bijoux leurs apporterait davantage au marché noir.

Les mis en cause, dont trois femmes, ont été immédiatement arrêtés, traduits devant les juridictions compétentes et placés sous mandat de dépôt.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email