-- -- -- / -- -- --
Culture

Plusieurs activités culturelles pour célébrer l’Achoura

Plusieurs activités culturelles pour célébrer l’Achoura

La direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa organise dans son plan d’action 2016, validé en concertation avec des associations culturelles de certaines communes, la première édition de l’événement « Les nuits de l’Achoura ».

Cette grande manifestation à la fois culturelle, coutumière et traditionnelle a débuté samedi dernier à Metlili par l’association Nass el-kheir, ainsi que dans des mosquées de certaines communes de la wilaya de Ghardaïa, plus particulièrement dans l’enceinte du chef-lieu, pour célébrer, faire renaître et perpétuer la fête de l’Achoura, des tradition à la fois mystiques, historiques et d’une grande portée culturelle, et de faire en sorte que la ville aux multiples couleurs, coutumes et traditions retrouve l’une des composantes de son âme et de son identité collective.

Ainsi, quatre jours durant et pendant quatre soirées successives, quelques associations culturelles de la wilaya de Ghardaïa se sont produites chaque soir, en alternance avec des troupes culturelles représentant les associations au sein des mosquées de la wilaya, devant un public avide de retrouver et de se réconcilier avec son patrimoine culturel et traditionnel.

Cette manifestation, dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de l’émigration, dans sa 55e édition, sera organisée sous l’égide du directeur par intérim de la direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa, Ahmed Houdjedje.

Au programme, une série de conférences sur l’émigration vont être données par des professeurs en la matière au collège Abdelaziz-Tamini à Beni Izguen et à la bibliothèque centrale de la ville de Metlili.

Il convient de noter que toutes

ces louables festivités ont pour mission de développer, de densifier et de diversifier l’animation culturelle et historique à l’occasion de l’Achoura, grâce à l’organisation de divers événements devant profiter en premier lieu à la population locale mais aussi aux visiteurs, créant au passage un espace de rencontre marqué par la tolérance et l’ouverture sur l’autre.

Ces manifestations ont pour mission également de mettre en valeur, de préserver et de pérenniser des traditions ancestrales de la région.

Quant aux coutumes de Ghardaïa, la veille de l’Achoura, d’énormes marmites débordant de fèves mijotaient sur des fourneaux de manière à ce que ce soit cuit le jour suivant. Ainsi, des assiettes pleines de fèves ont été échangées entre voisins, amis et familles. Tous ceux qui avaient envie de dépaysement sans se détacher de la tradition ont trouvé ainsi satisfaction la semaine durant. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email