Plusieurs accords signés : L’Algérie et la Turquie renforcent leur coopération  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Plusieurs accords signés : L’Algérie et la Turquie renforcent leur coopération 

Plusieurs accords signés : L’Algérie et la Turquie renforcent leur coopération 

La visite d’Etat du président de la République s’est soldée par la signature de plusieurs accords de partenariat, et ce dans plusieurs secteurs.

Le volume des accords signés entre l’Algérie et la Turquie dénote l’existence d’une coordination, d’un échange et d’une complémentarité économique et culturelle dans tous les secteurs, a affirmé Abdelmadjid Tebboune, qui a également co-présidé, avec son homologue turc, les travaux de la première session du Conseil de coopération conjoint de haut niveau.

Le partenariat algéro-turc a de beaux jours devant lui. La coopération entre les deux pays est appelée à être intensifiée et élargie au-delà de la coopération économique. «Les accords signés ne sont limités ni quantitativement ni dans le temps», a affirmé le président de la République, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan.

L’élargissement du partenariat économique algéro-turc à des domaines plus stratégiques est donc possible selon les affirmations du chef d’Etat, lequel a indiqué que le volume des accords signés entre les deux parties «dénote l’existence d’une coordination, d’un échange et d’une complémentarité économique et culturelle dans tous les secteurs».

Exprimant son souhait de voir les résultats meilleurs dans le cadre de l’évaluation de l’année prochaine, lors de la réunion du Conseil de coopération conjoint de haut niveau, Abdelmadjid Tebboune n’a pas manqué de rappeler la réussite de la coopération bilatérale dans le secteur du textile à Relizane et le secteur de la sidérurgie à Oran, où la société Tosyali a exporté près d’un milliard de dollars. 

Lors de la visite du président de la République, accompagné d’une délégation ministérielle, plusieurs accords et mémorandums d’entente ont été signés dans la perspective de renforcer la coopération bilatérale à tous les niveaux. L’Algérie et la Turquie ont en effet signé plusieurs accords de coopération et mémorandums d’entente dans divers domaines.

Ces accords concernent plusieurs secteurs comme l’énergie et les mines, les finances, le commerce, l’industrie, l’information et la communication, les travaux publics, la pêche, les sciences et technologies et l’innovation, les microentreprises, les œuvres sociales, la formation professionnelle, la culture, l’éducation, l’environnement et la lutte contre le crime organisé transfrontalier «Les accords signés aujourd’hui viennent insuffler la dynamique escomptée aux relations bilatérales historiques ancrées dans l’histoire et distinguées entre les deux pays frères», a affirmé le président de la République, signalant la volonté des deux pays de porter le volume des investissements turcs en Algérie à plus de 10 milliards de dollars.

Des accords stratégiques sont en perspective, selon les affirmations du président algérien, Abdelmadjid Tebboune.«Nous allons vers des accords stratégiques et nous entendons aussi, dans le cadre du développement de l’industrie et des échanges industriels entre les deux pays, aller rapidement vers l’industrie navale, civile ou militaire, et d’autres industries d’intérêt pour les deux pays et leur souveraineté», a-t-il noté.

La volonté de hisser la coopération entre les deux pays a aussi été soulignée par le président turc. «Nous avons souligné notre volonté de hisser la coopération à des niveaux supérieurs. Nos échanges économiques et commerciaux ont progressé de 35%, passant à 4,2 milliards de dollars en 2021, malgré la conjoncture sanitaire de 2020», s’est réjoui le président turc, Recep Erdogan, lequel a mis en avant «les efforts de l’Algérie visant à diversifier son économie et à booster sa production, et nous la soutiendrons». 

Par ailleurs, les deux Présidents ont discuté des questions d’intérêt commun. Abdelmadjid Tebboune a affirmé que ses entretiens avec son homologue turc ont fait ressortir une convergence de vues sur les questions d’intérêt commun, en tête desquelles la question palestinienne, la crise en Libye et la situation dans la région du Sahel. Le rôle que joue l’Algérie pour assurer la sécurité et la paix dans le Continent africain a également été signalé par le président turc.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email