-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de huit millions d’élèves ont bénéficié de consultations médicales en 2015

Plus de huit millions d’élèves ont bénéficié de consultations médicales en 2015

D’importants efforts pour améliorer la prise en charge et l’accompagnement des élèves en matière de santé, ont été effectués ces dernières années. Depuis le début de l’année scolaire en cours, plus de huit millions d’élèves des trois paliers ont bénéficié de consultations médicales, a annoncé le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une rencontre de deux jours, pour l’évaluation du secteur sanitaire dans les wilayas de l’ouest du pays, M. Boudiaf a indiqué que « le programme d’auscultation traduit l’accord signé entre les ministères de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et celui de l’Education nationale portant sur un suivi médical permanent à longueur d’année des élèves des différents paliers ».

Un programme qui, selon lui, permettra un suivi médical de la population scolarisée tout au long de l’année. Pour bien effectuer le suivi médical des élèves, des unités de dépistage et de suivi (UDS) ont été mises en place et ont été renforcées par des équipes médicales des établissements publics de santé de proximité.

« Le suivi a pour objectifs de protéger la santé de l’enfant en milieu scolaire et d’assurer une société saine à l’avenir », a souligné le ministre qui plaide pour l’importance de « réfléchir à la santé de demain dès à présent ».

Il convient de signaler que le ministre de la Santé lors de chaque rentrée scolaire insiste sur la nécessité de mobiliser des services de santé scolaire. Il insiste encore une fois sur le fait que les consultations doivent être effectuées dans un délai d’un mois à compter de la première semaine de chaque rentrée scolaire afin de permettre aux élèves d’étudier dans les meilleures conditions possibles et d’assurer la prise en charge précoce des cas difficiles de déficience visuelle ou auditive.

Par ailleurs, A. Boudiaf a relevé l’importance de développer et donner plus d’importance à l’hospitalisation à domicile, qui, selon lui, est « un grand enjeu à relever » en vue de réduire la tension sur les services des urgences et les établissements hospitaliers.

Cette importante procédure vise, selon lui, à réduire la durée du traitement dans les hôpitaux et ses frais, et permettre plus de disponibilité de lits au sein des établissements sanitaires et, surtout, à épargner aux malades les déplacements contraignants pour de simples problèmes de santé qui peuvent être traités à domicile.

Le ministre a pris connaissance, lors de cette rencontre, du bilan des activités du secteur de la Santé dans dix wilayas de l’ouest du pays, tout en exprimant sa satisfaction quant aux actions réalisées dans certaines wilayas dont Sidi Bel-Abbès, Oran et Aïn Témouchent en matière d’organisation et de couverture sanitaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email