-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 6 000 kg de kif saisis à Tlemcen

Plus de 6 000 kg de kif saisis à Tlemcen

Au mois de juin dernier, l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT), a indiqué que durant les six premiers mois de l’année 2014, les forces de sécurité ont saisi plus de 100 tonnes de drogues. Or ce chiffre est revu à la hausse, quand on sait que quotidiennement la quantité de drogue saisie s’élève entre 1 et 10 quintaux.

Les quantités saisies ont augmenté de 20 fois depuis 2003, mais elles ne représentent que le 1/3 que font transiter les trafiquants vers d’autres pays.
En effet, une importante quantité de drogue, de psychotropes et de boissons alcoolisées ont été saisis par les forces de sécurité à travers trois wilayas transfrontalières, selon un bilan établi par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Dans la wilaya de Tlemcen, les services de lutte contre les stupéfiants ont mis la main sur une importante quantité de cannabis. Plus de six quintaux de kif traité ont été trouvés dans une forêt au niveau de la RN22 liant Maghnia et Nedrouma.
Cette trouvaille a eu lieu après la bonne exploitation d’information faisant état de l’existence d’un véhicule utilitaire suspect stationné au bord de la route.

Après l’opération de fouille, les services de police ont découvert 6075 kg de kif traité. Le véhicule en question a été aussi saisi, en raison de son utilisation dans la contrebande.
En outre, au sud du pays, plus exactement à Illizi, les forces de police ont arrêté deux trafiquants africains qui étaient en possession d’une importante quantité de de psychotropes. La quantité saisie s’élève à 779 comprimés.

Dans ce sillage, un dangereux réseau criminel qui était spécialisé dans le vol à main armée, agressions physiques et usurpation de fonctions de corps constitués, a été démantelé par les services de police de la wilaya de Tamanrasset. Le groupe en question était composé de 4 personnes âgées de 20 à 27 ans.

Par ailleurs, les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), ont pu appréhender jeudi dernier, sept contrebandiers africains. Le communiqué du MDN rendu public hier, a précisé que les contrebandiers en question étaient à bord d’un camion qui transportait dix tonnes de farine.

Les spécialistes indiquent que la contrebande est la première source du financement du terrorisme dans le Sahel.
Il convient de rappeler que la police et la gendarmerie ne cessent de renforcer et moderniser leurs effectifs spécialisés dans la lutte contre le trafic des stupéfiants, par des campagnes de sensibilisation contre les dangers dévastateurs de ces drogues au niveau national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email