-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 500 nouveaux officiers gendarmes sur le front

Plus de 500 nouveaux officiers gendarmes sur le front

L’Ecole de la police judiciaire de la Gendarmerie nationale de Zéralda, a abrité jeudi dernier, une cérémonie de sortie de promotion de 521 nouveaux officiers gendarmes spécialisés dans la police judiciaire, dont 12 de nationalités étrangères, entre autres des gendarmes Maliens, Mauritaniens et Nigériens.

Il s’agit de la 14e promotion sortie de l’Ecole de la police judiciaire de Zéralda. La cérémonie à laquelle le directeur de l’Ecole en l’occurrence le colonel Dounia était présent, a vu également la présence du procureur de la République près la cour de Blida, faut-il le souligner.

Au cours de son discours, le directeur de l’Ecole de la police judiciaire a rappelé les nouveaux officiers sur les missions, ô combien délicates, auxquelles ils feront face. C’est guère une tâche aisée, a expliqué le Colonel Dounia aux nouveaux gendarmes officiers qui, poursuivait, seront rudes et difficiles face à la criminalité qui ne cesse de développer ses techniques et son agressivité.

« Vous allez commencer votre travail dans les différents Groupements là où nous attendions de vous une contribution dans la lutte contre la criminalité. Vous serez aux côtés de vos collègues, pour mener cette lutte, dans les frontières et dans les zones suburbaines, pour lutter contre la criminalité et défendre le territoire national », a expliqué le colonel Dounia aux officiers promus.

La détermination et le savoir-faire dans la police judiciaire sont deux volets indispensables pour bien lutter contre la criminalité et le terrorisme. C’est dans cette optique que l’Ecole de la gendarmerie de Zéralda a songé de mettre en place tous les moyens nécessaires pour mieux former ses officiers gendarmes. C’était le cas pour les 521 officiers qui viennent d’être promus où ces derniers ont bénéficié d’un cycle de formation de deux ans dans les différents domaines qui concernent la lutte contre la criminalité, et également la maîtrise des outils de technologies qui permettent une meilleure lutte.

Ceci dit, les 521 nouveaux officiers ont, durant leur cycle de formation, appris les techniques de combats, la maîtrise des armes à feux, mais dans un autre volet, la maîtrise des technologies d’informatique d’où l’objectif est de traquer les cybercriminels qui prennent la Toile à des fins criminels, notamment l’apologie au terrorisme et l’atteinte aux personnes.

Par ailleurs, le colonel Dounia a rappelé les officiers qu’aujourd’hui, les formes de la criminalité sont devenues plus variantes et plus menaçantes qu’avant. « Le statut de la police judiciaire dont vous venez de l’acquérir vous obligent à respecter les libertés individuelles pour donner une meilleure image de la Gendarmerie nationale », a-t-il dit le directeur de l’Ecole aux 521 officiers promus.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email