-- -- -- / -- -- --
Sports

Plus de 500 athlètes annoncés pour la compétition d’Alger

Plus de 500 athlètes annoncés pour la compétition d’Alger

Plus de 500 athlètes (garçons et filles) dont les champions du monde, sont attendus au stade annexe du Complexe « Mohamed Boudiaf » à Alger, du 17 au 19 mai, pour animer les différents  concours et épreuves du Championnat d’Algérie d’athlétisme handisport, saison 2016-2017, avec l’objectif, pour les uns, de confirmer leur statut d’athlète d’élite et pour d’autres d’arracher une place en équipe nationale pour les prochaine échéances internationales.

Dans le lot de cette participation massive, caracole en tête le club du Groupement Sportif Pétrolier (GSP) avec 65 athlètes, conduits par les

internationaux : Nassima Saifi, Safia Djala, Mohamed Berrahal, Madjid Djemai, Kamel Kardjena, entre autres. Ils tenteront, avec leur expérience de confirmer la domi- nation, depuis longtemps, de leur club, en matière de titres et médailles.

L’Association Sportive de la Sûreté natio- nale (ASSN) vient en seconde position, en nombre d’athlètes engagés avec 25 ath- lètes, conduits par le chevronné Mounir Bakiri. Les associations Handisport Elan- sar Sétif, avec deux chefs de file, les frères Baka (Abdelatif et Fouad) et 20 athlètes sur la ligne de départ, l’Espoir handisport Béjaia (20 athlètes), Mechaal Abtal Bir- mourad Rais (16 athlètes, conduits par Bentria Firas, Samira Guerioua et Bakhta Benallou), Aurès Tahadi Batna handisport (12 athlètes prometteurs, à l’image de Mohamed Madjid Amchi et Mounia Gasmi), ou Chabab Nacira Nounou d’Al- ger, sous l’étendard du champion paralym- pique, Samir Nouioua, seront entre autres, les équipes les plus en vue et qui se dispu- teront les premières loges et les titres qui seront mis en jeu. »

Le championnat d’Algérie, version 2017, sera aussi important que les précédents, de part son importance dans l’option des titres mis en jeu, l’évaluation du niveau des ath- lètes, surtout les paralympiens, à l’ap- proche des Mondiaux de Londres (juillet), mais aussi du point de vue de détection des jeunes talents susceptibles de renforcer les rangs des athlètes d’élite », a expliqué l’ad- joint-Directeur technique national (DTN), Saad Said. Côté organisationnel, la direc- tion de l’organisation sportive (DOS) de la fédération algérienne handisport (FAH), bien menée par Kamel Benhabilès et Der- radji Harek veille à ne laisser rien au hasard, « puisqu’il s’agit de la fête d’athlé- tisme, la discipline phare pour le handi- sport », a-t-on indiqué. »

La fédération s’attèle à offrir, aux partici- pants, le meilleur cadre organisationnel. Une bonne mise en place des outils tech- niques nécessaires et la présence d’un (GSP) avec 65 athlètes, conduits par les internationaux : Nassima Saifi, Safia Djala, Mohamed Berrahal, Madjid Djemai, Kamel Kardjena, entre autres. Ils tenteront, avec leur expérience de confirmer la domi- nation, depuis longtemps, de leur club, en matière de titres et médailles.

L’Association Sportive de la Sûreté natio- nale (ASSN) vient en seconde position, en nombre d’athlètes engagés avec 25 ath- lètes, conduits par le chevronné Mounir Bakiri. Les associations Handisport Elan- sar Sétif, avec deux chefs de file, les frères Baka (Abdelatif et Fouad) et 20 athlètes sur la ligne de départ, l’Espoir handisport Béjaia (20 athlètes), Mechaal Abtal Bir- mourad Rais (16 athlètes, conduits par Bentria Firas, Samira Guerioua et Bakhta Benallou), Aurès Tahadi Batna handisport (12 athlètes prometteurs, à l’image de Mohamed Madjid Amchi et Mounia Gasmi), ou Chabab Nacira Nounou d’Al- ger, sous l’étendard du champion paralym- pique, Samir Nouioua, seront entre autres, les équipes les plus en vue et qui se dispu- teront les premières loges et les titres qui seront mis en jeu. »

Le championnat d’Algérie, version 2017, sera aussi important que les précédents, de part son importance dans l’option des titres mis en jeu, l’évaluation du niveau des ath- lètes, surtout les paralympiens, à l’ap- proche des Mondiaux de Londres (juillet), mais aussi du point de vue de détection des jeunes talents susceptibles de renforcer les rangs des athlètes d’élite », a expliqué l’ad- joint-Directeur technique national (DTN), Saad Said. Côté organisationnel, la direc- tion de l’organisation sportive (DOS) de la fédération algérienne handisport (FAH), bien menée par Kamel Benhabilès et Der- radji Harek veille à ne laisser rien au hasard, « puisqu’il s’agit de la fête d’athlé- tisme, la discipline phare pour le handi- sport », a-t-on indiqué. »

La fédération s’attèle à offrir, aux partici- pants, le meilleur cadre organisationnel. Une bonne mise en place des outils tech- niques nécessaires et la présence d’un épreuves), qui s’ajouteront aux bonnes conditions climatiques.

Le programme propose durant les trois journées de compétition (matin et après midi), des concours de poids, Club, disque, javelot et Longueur (toutes classes et types d’handicap) et six épreuves (100m, 200m, 400m, 800m, 1500m et 5000m) pour toutes les classes et types d’handicap.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email