-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 445 000 cartes délivrées depuis septembre

Plus de 445 000 cartes délivrées depuis septembre

Un total de 445 081 cartes nationales d’identité biométriques électroniques (CNIBE) ont été délivrées en Algérie depuis septembre dernier, date de lancement de la deuxième étape de production de ce document administratif, a indiqué le directeur central au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Amar Bouderbela.

Il a précisé que « 60% des demandes de délivrance de cette carte, soit 445 081 cartes sur les 831 889 dossiers déposés, ont été jusqu’à présent réalisées à travers les différentes wilayas du pays ».

S’exprimant lors d’un séminaire régional de formation sur le lancement progressif de la CNIBE organisé au siège de la wilaya de Constantine, le responsable a fait savoir que l’opération se déroule dans de « bonnes conditions ».

L’opération est inscrite dans le cadre des mesures et orientations du ministère de tutelle visant la modernisation de l’administration et l’amélioration des prestations publiques, à travers l’exploitation des technologies de l’information et de la communication, selon le même responsable.

Les cartes d’identité biométriques ont été délivrées dans une première étape, soit depuis mars 2016, aux candidats au baccalauréat, a-t-il rappelé, signalant que les citoyens titulaires d’un passeport biométrique n’ont pas besoin de fournir un nouveau dossier.

« Les demandeurs de ce document seront prévenus progressivement par SMS de la date de récupération de leurs cartes », a-t-il ajouté. Pour ce qui est de la wilaya de Constantine, 24 309 cartes ont été délivrées sur les 25 308 demandes recensées, a fait encore savoir le même responsable lors de cette rencontre de formation régionale ciblant 11 wilayas de l’est du pays.

L’organisation de ce séminaire vise la présentation et l’explication du système de formulaire de la demande de la carte nationale biométrique électronique et les techniques de sa délivrance dans les Assemblées populaires communales (APC), a indiqué M. Bouderbela.

Cette formation, qui a été organisée durant les derniers mois dans les wilayas d’Alger, de Ouargla et d’Oran, a ciblé des cadres des cellules techniques de wilaya chargées de suivre cette opération à travers les communes, des ingénieurs en informatique et des directeurs de la réglementation et des affaires générales (DRAG) des dites wilayas, a-t-il noté, soulignant que des formations similaires sont également prévues dans les régions du centre et du sud du pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email