-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

plus de 400 toxicomanes ont été pris en charge par le CISA de Fouka à Tipasa

plus de 400 toxicomanes ont été pris  en charge par le CISA de Fouka à Tipasa

Plus de 400 toxicomanes ont été pris en charge par le centre intermédiaire de soin en addictologie (CISA) de Fouka (Tipasa) depuis sa création en 2011, dont près de 60% sont phase de rémission, a indiqué Le Dr Mohamed Hammani, médecin responsable de cet établissement.

64 patients ont été accompagnés dans des processus de réinsertion socioprofessionnelle, a précisé à l’APS le même responsable qui a ajouté qu’une augmentation sensible du nombre de toxicomanes admis a été relevée en 2013.

Par ailleurs, l86 toxicomanes ont été pris en charge en 2013 dont 42% étaient monodépendants et 56% polydépendants alors que 35% sont en rupture de contrat et 4% ont été orientés en hospitalisation.
Selon M. Hammani, les cas dépendants se situe entre 16 et 25 ans avec un taux de consommation de 56% où la consommation commence d’abord au cycle moyen puis secondaire et universitaire. Concernant les moyens mobilisés, M. Hammani a indiqué que cet établissement s’est doté des moyens nécessaires pour sauver les jeunes du spectre de la toxicomanie.

Outre la prise en charge, le centre organise des campagnes de sensibilisation au niveau des écoles et maisons de jeunes. Il a souligné également que la qualité des soins en addictologie passe par une rigueur dans l’organisation du travail, ajoutant que les soins passent par plusieurs étapes dont l’accompagnement social et le conseil juridique. M. Hammani a enfin souligné la nécessité de doter les centres intermédiaires de soin en addictologie des moyens nécessaires d’autant que leur travail passe par la pertinence d’une alliance s’appuyant sur le respect et l’intérêt porté à la personne puis à l’authenticité d’un engagement sans limite de l’intervenant.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email