-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 300 ressortissants nigériens à In-Guezzam

Plus de 300 ressortissants nigériens à In-Guezzam

Le premier contingent de ressortissants nigériens a été acheminé mardi du centre d’accueil de Tamanrasset vers de la localité frontalière d’In-Guezzam pour leur rapatriement.

Ce premier contingent compte 318 migrants qui étaient entrés illégalement en territoire algérien. Comme annoncé dans nos précédentes éditions, il est prévu leur rapatriement par groupes, selon un calendrier établi par les autorités algériennes et devant être mis en œuvre en collaboration avec le Croissant-Rouge algérien (CRA).

L’opération de transport des ressortissants nigériens vers leur lieu de transit à In-Guezzam s’est déroulée dans de bonnes conditions. Comme convenu, des bénévoles du Croissant-Rouge algérien de la wilaya de Tamanrasset les ont accompagnés durant ce voyage, selon le président du CRA de Tamanrasset, Allali Baba.

« Cette caravane d’autocars est accompagnée par deux camions, l’un pour le transport des bagages de ces ressortissants nigériens et l’autre pour le transport de ravitaillements en divers produits alimentaires qui leur seront remis ultérieurement », a indiqué le même responsable.

Pour faciliter l’opération de rapatriement, les services du consulat du Niger à Tamanrasset ont ouvert un bureau au niveau du centre d’accueil de Tamanrasset pour les procédures administratives de ce voyage.

Des accompagnateurs ont été mobilisés par la commission mixte chargée de superviser le centre d’accueil de Tamanrasset, pour encadrer cette opération de rapatriement, y compris la prise en charge médicale et psychologique, a ajouté le responsable du CRA.

Les ressortissants nigériens étaient arrivés samedi au centre d’accueil de Tamanrasset à bord de neuf autocars en provenance des wilayas d’Alger et de Djelfa. L’opération se poursuivra pour toucher prochainement d’autres groupes de ressortissants nigériens se trouvant dans la même situation.

Localisé à la sortie sud de Tamanrasset, sur une superficie de trois hectares pour une capacité d’accueil de 1 200 personnes, le centre d’accueil, encadré par une commission intersectorielle, offre toutes les commodités de prise en charge des ressortissants nigériens (restauration et hébergement), dans des chalets raccordés aux réseaux d’eau potable et d’assainissement.

Le gouvernement algérien, qui a répondu favorablement à la demande du gouvernement nigérien concernant le rapatriement de ses ressortissants, en séjour illégal sur le territoire algérien, avait assuré que toutes les mesures étaient prises pour rapatrier ces ressortissants nigériens, « dans un cadre fraternel et dans tout le respect de leur dignité, jusqu’à leur arrivée à leurs villages et leurs maisons ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email