-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 1200 hectares ravagés depuis le 1er juin

Plus de 1200 hectares ravagés depuis le 1er juin

Les services de la Protection civile ont enregistré plus de 200 foyers incendiés et plus d’un millier d’hectares de forêts et de récoltes ravagés par des incendies et cela depuis le 1er juin de l’année en cours. Au-delà des raisons naturelles qui conduisent aux incendies de forêts, le manque d’anticipation et le mauvais aménagement des espaces verts favorisent également la propagation rapide des incendies, affirment des experts.

« Prévenir, autant que possible, contre les feux de forêts et de récoltes qui se déclarent, le plus souvent, par mégarde et par négligence humaine, protéger au mieux la couverture végétale et permettre à nos agents d’acquérir, d’année en année, l’expérience nécessaire et indispensable pour une lutte efficace. » tel est l’objectif principal que s’est assigné la Direction générale de la Protection civile (DGPC), à travers sa Direction centrale de l’organisation et de la coordination des secours, qui est suivie et guide, chaque année, en période estivale, les interventions de ses « soldats du feu » qui appréhendent ces feux de forêts et de récoltes qui constituent le plus gros danger qui puisse menacer la couverture végétale tout autant que les champs céréaliers.

Selon les statistiques de la Protection civile que nous avons pu obtenir, hier, au total 1281 hectares qui ont été dévastés par le feu, dont 706 hectares de forêts, 138 hectares de maquis, 296 hectares de broussailles, 8 hectares d’alfa et 133 hectares d’autres espèces de végétation.

Ces feux de forêt sont survenus dans plusieurs wilayas du pays, dont les plus touchées sont Sidi Bel Abbès, avec 20 foyers d’incendie et 518 hectares de forêts brûlés, ainsi que 28 hectares de maquis. La wilaya de Tlemcen vient en deuxième position avec 5 foyers d’incendie et 56 hectares de forêt et 230 hectares de broussailles dévorés par le feu.

Il faut noter que chaque année, la Direction générale de la Protection civile lance son dispositif de proximité en milieu forestier. Le lancement officiel de la stratégie de la DGPC en matière de lutte contre les incendies de forêt a commencé le 1er juillet et prendra fin le 21 octobre. « 22 unités mobiles d’intervention spécialisées ont été mobilisées dans 22 wilayas », informe le responsable de la communication à la DGPC, le colonel Farouk Achour.

Il a précisé que chaque colonne mobile est composée de onze engins d’incendie, d’un véhicule de commandement, d’une ambulance médicalisée, de deux bus de transport de troupes et d’un camion logistique.

« Les wilayas concernées par ce dispositif sont : Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Saïda, Mascara, Tiaret, Relizane, Chlef, AïnDefla, Tipaza, Médéa, Blida, Bouira, TiziOuzou, El Taref, Souk Ahras, Tébessa, Annaba, Skikda, Batna, Jijel, Béjaïa et Bordj Bou Arreridj », a-t-il souligné.

Tout en précisant que ces unités viennent en appoint aux unités fixes des wilayas, le colonel Achour a fait savoir qu’un total de « 12 400 éléments tous grades confondus et 234 engins de lutte contre l’incendie ont été déployés » pour couvrir les villes à vocation forestière. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email