-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 1 000 terroristes abattus contre zéro attentat en 4 ans

Plus de 1 000 terroristes abattus contre zéro attentat en 4 ans

Depuis la sanglante attaque contre la base de vie d’In Amenas, perpétrée en janvier 2013 par le groupe terroriste El Moulathamoune de Mokhtar Belmokhtar et suite à l’enlèvement du ressortissant français Herve Gourdel à Tikdjda, les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) a multiplié les opérations antiterroristes marquées par une traque sans relâche principalement au sein des fiefs de la bête immonde.

Entre janvier 2013 et janvier 2017, plus de 1 000 terroristes sont anéantis, certains capturés vivants et d’autres qui se sont livrés aux différents détachements de l’ANP, tandis que d’autres sont éliminés dans diverses opérations menées par les forces de sécurité.

Durant le mois de janvier passé, cinq terroristes ont été abattus et cinq autres arrêtés par l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué un bilan rendu public par le ministère de la Défense jeudi dernier.

Il s’agit du bilan le plus bas depuis des années ; s’agit-il d’un net recul du terrorisme en Algérie après les grandes offensives menées durant ces quatre dernières années par les forces de l’ANP contre les groupes armés ?

Tout porte à croire que le terrorisme vit le dernier virage de son existence en Algérie, sinon comment expliquer l’hémorragie des pertes subies par les différents groupes armés, qui ont perdu de nombreux vétérans de l’ex-GIA (Groupe Islamique Armé) et de nombreux terroristes clés et ainsi leurs capacités de nuisance.

Il est difficile pour les groupes armés de relever la tête après de telles pertes durant des années de traque. Il est également très compliqué pour les terroristes de relancer des attentats en Algérie devant le manque flagrant d’hommes dans leurs effectifs. La preuve, le nombre des djihadistes algériens qui ont relié la nébuleuse organisation terroriste mondiale appelée Daech est le moins nombreux comparativement à de nombreux pays.

Zéro attentat

L’Algérie est l’un des pays les plus sécurisés dans le monde. Un seul attentat a frappé le pays depuis plus de quatre ans, un état de fait qui confirme la difficulté que quelques groupes armés, qui sont toujours en activité, rencontrent aujourd’hui. Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) à elle seule, a perdu plus de 700 de ses membres en quatre ans.

L’émir national d’Aqmi, Abdelmalek Droukdel, redoute le même sort que celui subi par Abdelmalek Gouri alias Khaled Abou Souleiman, ex-émir de Jound El Khilafa (Soldats de Califa) abattu en 2015 aux Issers à l’âge de 37 ans.

Revenons au bilan de la lutte antiterroriste du mois de janvier passé. Outre la découverte des corps de deux terroristes, les éléments de l’ANP ont procédé, durant la même période, à l’arrestation de 28 éléments de soutien aux groupes terroristes et à la destruction de casemates pour terroristes et récupéré des quantités importantes de munitions, précise la même source.

Les éléments de l’ANP ont découvert et détruit 46 casemates, récupéré 23 kalachnikovs, 39 fusils de différents types, 52 caisses de munitions, 5 caches de munitions, 1 599 balles de différents calibres, 4 roquettes, deux lance-roquettes, deux mortiers outre l’arrestation d’un trafiquant d’armes et la découverte et la destruction de 36 bombes de confection artisanale, selon la même source.

Les mêmes services ont découvert et détruit deux ateliers de fabrication d’explosifs et quatre canons de confection artisanale. Ils ont aussi détruit 0,15 kg de dynamite et récupéré sept téléphones satellitaires. 

L’ANP c’est aussi la lutte contre le crime organisé 

Sur le front contre le terrorisme, l’ANP est également sur les traces de la grande criminalité, entre autres le trafic de drogue, la contrebande et le trafic d’armes.

Durant le mois de janvier passé, et dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, des détachements de l’ANP ont arrêté 50 narcotrafiquants et saisi 58,53 quintaux de kif traité, 13 422 comprimés psychotropes et 0,3 kg de cocaïne.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande, 128 contrebandiers et 1 301 immigrants irréguliers ont été arrêtés, neuf autres immigrants irréguliers ont été secourus en mer et une tentative de contrebande de 87 666 litres de carburant a été mise en échec. 99 tonnes de denrées alimentaires et 200,8 quintaux de tabac ont été interceptés et un véhicule tout-terrain, 71 groupes électrogènes, 64 marteaux-piqueurs, 93 détecteurs de métaux et neuf paires de jumelles ont été saisis. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email