-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plus de 1 000 familles relogées dans 6 nouvelles cités

Plus de 1 000 familles relogées dans 6 nouvelles cités

L’opération de relogement des familles issues des bidonvilles et des immeubles menaçant ruine (IMR) de plusieurs communes de la capitale se poursuit, mettant ainsi fin à la douleur et au désarroi de ces familles à l’approche de l’hiver. Cette opération est la deuxième du genre en l’espace de 15 jours, après celle organisée le 15 octobre dernier au profit de 1 206 familles.

Dans la nuit de mardi à mercredi, plus de 1 000 familles ont bénéficié de nouveaux logements dans six nouvelles cités, a-t-on appris par un communiqué de la wilaya d’Alger.

Les familles ont été recasées à la cité des 2160-Logements de Sidi M’hamed dans la commune de Birtouta, la cité des 1432-Logements de Beni Abdi de Khraïssia, la cité des 1032-Logements de Ouled Mendil à Douéra, le quartier 800-Logements de Beni Messous, celui des 762-Logements de Heuraoua et enfin la cité des 150-Logements de Souidania.

Pour mener à bien cette opération, les responsables de la wilaya d’Alger ont pris toutes les dispositions nécessaires. A cet effet, pas moins de 5 600 agents, 2 300 camions et 75 bus ont été mobilisés, souligne le communiqué de la wilaya d’Alger.
Par ailleurs, les opérations de relogement vont permettre aux autorités locales de récupérer un important foncier immobilier.

Les assiettes récupérées seront réservées pour la réalisation d’une dizaine de projets à utilité publique, notamment la réalisation d’une liaison routière reliant Chateauneuf à Chéraga, la réalisation de deux stades communaux à Mohammadia et Staouéli, en sus de deux sûretés urbaines à Staouéli (Palm-Beach) et Bir Mourad Raïs, ainsi que d’un lycée à Bouzaréah.

D’autre part, dans la soirée d’hier, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a effectué une visite d’inspection dans quelques sites évacués, et ce pour s’enquérir du bon déroulement de l’opération. Durant cette visite, le wali s’est arrêté au boulevard Mohamed V, à Alger-Centre, où il a inspecté les caves et les terrasses.

M. Zoukh s’est aussi arrêté dans un immeuble menaçant ruine (IMR) sis la rue Hassiba Ben Bouali dans la commune de Belouizdad. Il convient de rappeler qu’avec cette opération, la wilaya d’Alger a distribué plus de 11 200 logements depuis le début des opérations de recasement entamées le 21 juin dernier.

Ainsi, dans le cadre de la lutte contre les habitations précaires, le quota consacré par l’Etat à la capitale est de l’ordre de 84 000 logements sociaux. Ces unités seront distribuées dans leur totalité avant la fin de l’année en cours, et ce au grand bonheur des familles bénéficiaires.

Ces dernières ont longtemps souffert du problème de logement, d’autant qu’elles habitaient dans des caves, sur des terrasses, etc., où les conditions de vie étaient avilissantes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email