Pluies torrentielles: La Protection civile dresse son bilan et donne des consignes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pluies torrentielles: La Protection civile dresse son bilan et donne des consignes

Pluies torrentielles: La Protection civile dresse son bilan et donne des consignes

toute la semaine, pourtant, beaucoup de dégâts ont été enregistrés, notamment dans les régions du Nord, à Alger, Tipasa, Aïn Defla , Chlef, Oran, Mostaganem, Oum Bouaghi.

Comme chaque année, les premières pluies de l’automne ont provoqué des inondations et des dégâts matériels dans plusieurs régions de l’Algérie. Les pluies s’intensifient et le bilan s’aggrave sachant que les services de météo Algérie ont indiqué dimanche, dans un bulletin météo spécial (BMS), la poursuite des fortes précipitations dans pas moins de 23 wilayas du nord de pays.Cependant, les dernières averses ont causé bien plus qu’un simple encombrement de véhicules qui bloquent la circulation. En effet, il y a eu des inondations entraînant la fermeture de routes un peu partout en Algérie. Les eaux se sont infiltrées dans les maisons dans plusieurs quartiers.

Le dernier bilan établi par la Direction générale de la Protection civile (DGPC) fait état de plusieurs routes  coupées. En effet, ces pluies ont considérablement gêné la circulation automobile dans plusieurs villes et inondé de nombreux tunnels urbains. Plusieurs routes nationales et chemins de wilaya (CW) étaient coupés ou difficilement praticables dans les wilayas d’Alger, de Tipasa, de Aïn Defla, de Chlef, d’Oran, de Mostaganem, d’Oum Bouaghi, etc.

Le communiqué de la Protection civile a indiqué que les interventions liées aux changements climatiques et pluviométriques sur l’ensemble du territoire national ont permis de sauver des personnes piégées par les eaux, sans enregistrer de pertes humaines. A Alger, dans la commune d’El-Achour, les éléments de la Protection civile ont signalé une érosion du sol devant un immeuble, sans enregistrer de pertes humaines. Dans la commune de Bach-Djerrah, un arbre est tombé sur une maison dans un bidonville au lieu-dit la Glaciaire. Les wilayas de Tipasa, Médéa, Oum Bouaghi, Oran et Chlef ont également enregistré des érosions de terrain, des infiltrations d’eau dans les maisons de plusieurs quartiers, où les éléments de la Protection civile ont procédé au pompage des eaux à l’intérieur des maisons.

Les citoyens appelés à plus de prudence

La Protection civile a appelé ce dimanche soir les citoyens à «davantage de prudence et de vigilance» et à éviter les déplacements, sauf en cas de nécessité. Cet appel intervient suite aux pluies diluviennes qui s’abattent sur plusieurs wilayas. «Suite au bulletin météorologique spécial  (BMS) prévoyant de fortes précipitations sur plusieurs wilayas du pays, la Direction générale de la Protection civile appelle tous les citoyens à davantage de prudence et de vigilance et à suivre les consignes et les conseils afin d’éviter qu’il y ait des victimes d’inondations ou de torrents», précise le communiqué.

Concernant les usagers de la route, les services de la Protection civile insistent sur l’importance de réduire la vitesse, d’allumer les feux, même en plein jour, de respecter la distance de sécurité, d’éviter les manœuvres dangereuses et de s’assurer du bon fonctionnement des essuie-glaces. Ils préconisent, dans le même sens, d’être muni d’une trousse de premiers secours. Rappelant, par ailleurs, l’interdiction du dépôt anarchique de déchets de matériaux de construction sur la voie publique et la nécessité du nettoyage des avaloirs et des canalisations, les mêmes services mettent en garde contre les tentatives de traverser les torrents à pied, à la nage ou même en voiture.

Les recommandations portent, en outre, sur la nécessité de rester loin des oueds et bords des oueds ainsi que sur la surveillance des enfants qu’il faut impérativement sensibiliser sur les dangers de se rapprocher des oueds ou de nager dans les étangs et barrages. «Eviter de se mettre à l’abri sous les tunnels ou sur les ponts et accompagner les enfants, notamment les petits, pour aller à l’école en choisissant le chemin le plus sûr et en faisant attention, lors de vents violents, aux câbles électriques» figurent également dans les recommandations de la Protection civile. En cas d’infiltration d’eau au domicile, les services de la Protection civile recommandent de couper le courant électrique et d’appeler la Protection civile aux numéros 10-21 et 14.

Concernant les accidents domestiques, précisément les asphyxies au monoxyde de carbone, la Protection civile insiste sur l’impératif de recourir à un professionnel pour le nettoyage et l’entretien des appareils de chauffage avant leur utilisation, d’éviter le colmatage des bouches d’aération et d’aérer les logements au moins 10 minutes par jour. Les mêmes services mettent en garde également contre l’utilisation d’appareils non destinés au chauffage, tels que le réchaud à gaz trépied (tabouna).

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email