PLF 2023, Enseignement supérieur, agriculture et corruption  : Les instructions de Tebboune  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

PLF 2023, Enseignement supérieur, agriculture et corruption  : Les instructions de Tebboune 

PLF 2023, Enseignement supérieur, agriculture et corruption  : Les instructions de Tebboune 

Le projet de loi de finances 2023, la justice, l’enseignement supérieur et l’agriculture ont été, entre autres, les sujets épluchés par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors du Conseil des ministres qui s’est tenu ce dimanche au siège de la Présidence. 

C’est ce qu’a indiqué un communiqué de la présidence de la République qui a souligné que le chef d’Etat a ordonné le report de la discussion du projet de loi de finances 2023 et de sa programmation en réunion du gouvernement, la semaine prochaine. Quant à la répression des violations de la législation et de la réglementation des échanges et mouvements de capitaux vers et depuis l’étranger, le chef de l’Etat a ordonné une révision des textes du projet de loi, en soulignant la nécessité de mettre tous les moyens, afin de préserver l’argent du peuple et le protéger de toute forme de corruption.  Le Président a indiqué que nuire à l’économie nationale n’est pas un délit, mais plutôt un crime, qui n’est pas toléré, et que la violation des lois sur les changes et la circulation des capitaux est également un crime qui nuit aux intérêts du pays et nécessite l’imposition des peines les plus sévères.

Dans un autre registre, M. Tebboune a donné des instructions afin d’encourager davantage les bacheliers à s’orienter vers des spécialisations dans les domaines des sciences, des mathématiques et de la technologie.  Avec la nécessité de réformer en profondeur le système d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de moderniser les services universitaires.

Pour le président de la République l’université doit tenir son rôle de locomotive de l’économie nationale, par une flexibilité supplémentaire pour entrer dans l’économie de la connaissance et suivre le rythme des transformations économiques, à travers le monde, afin que l’université contribue à créer de la richesse, en consacrant la concurrence et la liberté d’innovation et la créativité.

Par ailleurs, le chef de l’Etat, a autorisé pour les particuliers ainsi que les entreprises, l’importation de matériel agricole de toutes sortes, ainsi que les tracteurs agricoles de moins de cinq ans.

Le président de la République a souligné la nécessité de passer à une agriculture basée sur la science, selon une vision moderne, s’appuyant sur les nouvelles technologies dans la construction d’entrepôts pour les cultures agricoles, afin d’accélérer le processus de construction, en particulier dans les villes connues pour leur abondante production.

Tebboune a ordonné le renforcement du contrôle sur le forage non planifié de puits, qui expose les eaux souterraines potables au danger de la salinité, parallèlement à la raréfaction des pluies et aux changements climatiques.

Le président a également appelé à la création de start-up et de micro-entreprises de presses à huile et oléagineux, même si elles devaient répondre aux besoins du marché local.

Le Président a chargé le gouvernement de créer dans les plus brefs délais une autorité portuaire qui sera mise sous l’autorité d’un wali pour une meilleure gestion et de meilleurs services. Il a également ordonné la mise en place d’un régime spécial de protection sociale au profit des professionnels de la pêche maritime.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email