-- -- -- / -- -- --
Culture

Pleins feux sur la symbolique culturelle

Pleins feux sur la symbolique culturelle

Ce mois de janvier brille par la célébration de Yennayer entreprise par l’ensemble des structures des arts et de la culture sur le territoire national ; une action annonciatrice de l’officialisation de cette fête sur le calendrier national des jours fériés.

La médiathèque Abane-Ramdane relevant de l’Etablissement art s et culture de la wilaya d’Alger, après celle Bachir-Mentouri, a conçu ce mercredi un riche et dense programme pour célébrer Yennayer cette année. Malika Nalouf, responsable de cette médiathèque précise : « Nous avons mis pleins feux et tous nos soins pour faire rayonner la symbolique culturelle de Yennayer ».

Elle poursuit : « Notre long programme comporte des conférences, des expositions, des récitals poétiques, un concert de musique chaâbi, un concours des meilleurs plats de Yennayer ainsi qu’une une introduction et une clôture à ces manifestations culturelles par un groupe Zorna. »

Effectivement, le programme a été riche et plein d’enseignements sur la symbolique de Yennayer . Dans les expositions, qui comportent la présentation de magnifiques tenues vestimentaires ainsi que de la poterie des monts du Djudjura, figurent d’admirables tableaux de peinture œuvres de Saliha Khelifi.

« Dans mes œuvres j’ai reconstitué la symbolique de Yennayer avec les signes berbères et cela, en travaillant des thèmes sur l’abeille, la fertilité, la liberté, la condition féminine, l’arbre » ; et de poursuivre : « Chaque thème est construit sur des concepts traduisant les valeurs humaines ».

D’ailleurs Saliha Khelifi, qui a donné une conférence sur les symboles primitifs nord-africains dans cette médiathèque, est invité à Madrid, ce 16 février pour donner une conférence sur les valeurs humaines. Son fils Houssem Khelifi expose aussi ses œuvres dans la médiathèque Abane-Ramdane pour la célébration de Yennayer.

Ses œuvres reposent sur la symbolique berbère avec des thèmes sur l’hirondelle symbole de voyage les jumeaux symbole de cohésion et de la ressemblance » l’arbre, symbole de la vie et de la continuité. Les récitals poétiques ont été très animés notamment par le poète Ahcène Begriche. Dans des envolées lyriques sublimes, il a su traduire et partager l’émotion qui se dégage de la célébration de Yennayer. 

Une autre conférencière, l’universitaire Karima Nalouf a entretenu cette dimension émotive de Yennayer par une captivante intervention sur ce grand évènement culturel annuel. Elle a souhaité une année heureuse pour l’assistance et ces vœux ont été repris par Ghanou, ancien membre de arts et culture, de passage, pour assister à cette journée culturelle à la médiathèque Abane-Ramdane. Cette belle manifestation en faveur de Yennayer a été clôturée par les résultats du concours de l’art culinaire avec trois lauréates, Fantazi Kheira, Hourassin Djamila et Larbi Fatima. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email