-- -- -- / -- -- --
Nationale

Plan spécial élections : 180 000 policiers pour sécuriser le vote

Plan spécial élections : 180 000 policiers pour sécuriser le vote

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) va déployer l’ensemble de ses moyens et de son dispositif sécuritaire pour sécuriser les prochaines élections locales qui auront lieu le 23 novembre, où 180 000 policiers, tous grades confondus, seront mobilisés pour le bon déroulement du scrutin.

C’est ce qu’a annoncé hier le commissaire principal Madjid Saâdi lors de son allocution au Forum de la DGSN à Alger. Selon lui, plusieurs mesures sécuritaires ont été prises par la DGSN, notamment dans l’ensemble des zones urbaines du territoire national, afin de sécuriser le déroulement des élections locales où des unités de la police seront présentes 48 heures avant le début du scrutin, pendant le vote et après la fin des élections, et ce, au niveau des 4 861 centres de vote et des 31 676 bureaux de vote éparpillés à travers le territoire national. « Le plan spécial élections locales est déjà entré en service.

Nos hommes sont déjà sur le terrain en attendant le renforcement du dispositif dans les prochains jours, mais aussi en attendant le déploiement de nos unités au niveau des centres et bureaux de vote qui seront hautement sécurisés », a indiqué hier le commissaire principal de police Madjid Saâdi lors de son intervention au Forum de la DGSN organisé à l’Ecole supérieure de Châteauneuf à Alger.

En plus de la présence musclée des policiers dans les centres et les bureaux de vote, la DGSN va déployer des barrages fixes à quelques centaines de mètres de chaque lieu de vote afin de mieux sécuriser le scrutin et, surtout, permettre aux électeurs de voter dans le calme et sans incidents.

Pour leur part, les patrouilles mobiles seront renforcées 48 heures avant le début des élections, le but étant de mieux surveiller les lieux de vote.

Aussi, la DGSN a prévu le renforcement des patrouilles pédestres qui vont sillonner les grandes places publiques où d’habitude la présence des militants des formations politiques est importante. L’objectif pour la DGSN est d’assurer le bon déroulement du vote dans l’ensemble des lieux qui seront consacrés pour cette échéance électorale.

Elle a, par ailleurs, décidé de renforcer les points de contrôle au niveau des routes nationales et des axes des grandes villes, non seulement pour sécuriser les élections, mais également pour sécuriser les usagers de la route. Madjid Saâdi a expliqué que le plan spécial élections locales a commencé depuis le lancement de la campagne électorale et se poursuivra jusqu’à l’annonce des résultats.

Selon ce vice-directeur de la DGSN, des unités aériennes relevant de la DGSN vont, à leur tour, se mobiliser en déployant leurs hélicoptères afin de surveiller, à partir du ciel, le bon déroulement du vote et la circulation routière. « Nos unités aériennes seront mobilisées 24h/24 et cela tout au long du vote.

D’autres unités, hautement équipées, seront au rendez-vous pour assurer de bonnes conditions lors des prochaines élections locales « , a-t-il expliqué. Avant de conclure, le commissaire principal Madjid Saâdi a déclaré qu’il est strictement interdit aux automobilistes de stationner leur véhicule devant les centres et bureaux de vote.

Il est évident que la menace terroriste reste toujours intacte au pays, surtout dans ce genre de grand rendez-vous où un attentat criminel n’est pas à écarter. La DGSN la prend très au sérieux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email