Plafonnement des prix du gaz décidé par l’UE : La colère d'Alger – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Energies

Plafonnement des prix du gaz décidé par l’UE : La colère d’Alger

Plafonnement des prix du gaz décidé par l’UE : La colère d’Alger

Consensus européen sur le plafonnement du prix du gaz pour une envolée des cours qui va se répercuter sur les entreprises et les consommateurs. La majorité des pays ont, en effet, approuvé un mécanisme permettant de plafonner les prix de gros du gaz à partir de 180 euros/mégawatts-heure, si cette limite est franchie pendant trois jours consécutifs. Un accord qui a déjà suscité la réaction des producteurs du gaz, à l’instar de l’Algérie qui dit ne pas soutenir cet accord « unilatéral » et de la Russie qui le qualifie d’« inacceptable ». 

Alors que chaque pays cherchait à trouver une parade pour protéger ses citoyens de la hausse des prix de l’énergie, avec une baisse de la TVA pour certains, la suppression de cette taxe et l’instauration d’aides publiques pour le chauffage pour d’autres, les pays membres de l’UE ont fini par se mettre d’accord pour plafonner le prix du gaz, bien que la Hongrie ait voté contre et que les Pays-Bas et l’Autriche se sont abstenus, alors que l’Allemagne a validé ce mécanisme après son opposition. Une mesure qui n’est pas sans conséquences sur le continent. Des experts ont estimé que ce plafonnement menacerait les approvisionnements européens qui vont être délaissés par les fournisseurs au profit de clients asiatiques payant leur gaz à des prix plus attractifs.

Cette décision des pays de l’Union européenne, qui entrera en vigueur en février 2023, suscite déjà la réaction des producteurs. Si la Russie, dont le pétrole est déjà sous embargo, a qualifié cet accord d’« inacceptable », par la voix du porte-parole du Kremlin, lequel estime que cet accord est « une violation du processus de marché pour la formation des prix », l’Algérie dit ne pas soutenir l’idée de plafonnement des prix du gaz naturel sur les marchés énergétiques. 

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, qui s’est exprimé avant-hier lors d’une conférence de presse en marge de la 4e Journée algéro-allemande de l’énergie, a indiqué que « l’Algérie ne soutient pas l’idée de plafonner les prix », affirmant que « les marchés de l’énergie doivent rester libres pour pouvoir poursuivre les réalisations et les investissements dans l’amont ». Affirmant que cette mesure affecterait directement les investissements dans l’amont, le ministre de l’Energie a rappelé la place qu’occupe l’Algérie en tant que fournisseur fiable de l’Europe. « Nous avons des accords avec nos partenaires en Europe pour leur fournir l’énergie, notamment le gaz naturel.

L’Algérie est considérée comme un fournisseur fiable et sûr pour l’Europe, et nous sommes parfaitement d’accord avec nos partenaires européens pour ce qui est des prix à long terme », a expliqué M. Arkab, lequel a signalé que « les investissements de grande envergure dans le domaine du gaz naturel à moyen et long terme requièrent une vision claire sur l’évolution des marchés en Europe ».

Les conséquences des changements législatifs sur les marchés pétrolier et gazier ont aussi été évoquées par le ministre. « Il demeure probable que les industries pétrolières et gazières soient affectées par les changements des législations introduits par l’UE, notamment en ce qui concerne la neutralité carbone à l’horizon 2050 et les résolutions relatives au méthane, ainsi que les mesures unilatérales de l’UE, tels le plafonnement des prix, qui déstabilisent les marchés », a précisé le ministre. Il a ajouté : « Des marchés de gaz ouverts, transparents, sans restriction ni discrimination sont plus que nécessaires ». « Le développement des investissements repose sur des cadres juridiques transparents, non discriminatoires et soutenus par des politiques énergétiques, financières et environnementales claires, aussi bien dans les pays consommateurs de gaz qu’au niveau des pays de transit », a encore indiqué le ministre. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email