-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pharmacie centrale : «Les médicaments pour cancéreux disponibles dans les hôpitaux.»

Pharmacie centrale :  «Les médicaments pour cancéreux  disponibles dans les hôpitaux.»

« L’approvisionnement des Etablissements publics de santé en médicaments est pleinement assuré, y compris les traitements anti-cancer », a affirmé, hier, le Directeur de la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), M’hamed Ayad.

« La disponibilité des produits médicamenteux est pleinement assurée dans les structures hospitalières, mais uniquement des perturbations sur quelques produits qui s’expliquent par des dysfonctionnements techniques », a précisé le Directeur de la PCH sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale.

Confirmant ses propos, l’intervenant rappelle que la PCH a, lors du premier trimestre de 2015, réalisé plus de 27% des approvisionnements des Etablissements publics de santé durant l’année précédente.

Il affirme, aussi, que la disponibilité des traitements anti-cancer est globalement assurée, sauf pour un seul médicament pour lequel, explique-t-il, il a fallu trouver « une alternative ». Il indique, par ailleurs, que l’ensemble des hôpitaux du pays sont régulièrement ravitaillés en produits de soins « en temps réel et en quantité ».

Pour ce qui est des médicaments importés, M. Ayad a indiqué que la part enlevée par la PCH s’est élevée à 105 millions de dollars, en 2014 « diminuant, cette année, en prix tout en augmentant en volume », en raison d’une révision des prix de laboratoires locaux et étrangers. 

Le DG de la PCH promet, par ailleurs, qu’à l’avenir, les appels d’offres pour l’approvisionnement en médicaments sera, en priorité, ouvert aux laboratoires nationaux, dont il précise que 73 unités sont en production dans le pays, et que 35% de la production est enlevée par son organisme.

Il annonce, en outre, qu’une centaine d’autres est en cours de montage. Pour ce qui est des dettes des hôpitaux vis-à-vis de la PCH, Ayad a avancé le chiffre de 25 milliards de dinars, ajoutant que ces derniers sont en train de s’en acquitter progressivement. Il est utile de rappeler que le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, avait récemment affirmé que la facture d’importation de médicaments avait diminué de 40% durant les 4 derniers mois, ajoutant que près de 200 médicaments seraient prochainement radiés de la liste d’importation.

Les quantités importées des produits pharmaceutiques ont également connu une tendance baissière passant de 5 364 tonnes, durant les trois premiers mois de 2014, à 5 103 tonnes à la même période de l’année en cours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email