-- -- -- / -- -- --
Energies

Pétrole : Le Brent augmente à 59,81 dollars

Pétrole : Le Brent augmente à 59,81 dollars

Les prix du pétrole montaient fortement ce mercredi en cours d’échanges européens, tirés par le retrait de la loi d’extradition à Hong Kong et par la croissance des services en Chine, en attendant la publication des stocks américains aujourd’hui.

En après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 59,81 dollars à Londres, en hausse de 2,66% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en octobre s’échangeait à 55,41 dollars, 2,73% de plus que la veille.

Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 58,53 dollars à Londres, en hausse de 0,46% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en octobre s’échangeait à 54,30 dollars, 0,67% de plus que la veille.

La perspective de la demande est l’élément qui pèse le plus sur les cours du brut en ce moment, a expliqué un analyste citant “une certaine baisse des risques” sur la demande, avec comme facteurs principaux Hong Kong et les services chinois.

L’exécutif hongkongais a en effet accédé hier à une demande clé des manifestants en annonçant le retrait définitif du projet de loi sur les extraditions, à l’origine du mouvement de contestation qui gronde depuis fin avril dans l’ex-colonie britannique.

Sur le continent, l’activité dans les services en Chine a connu en août son rythme de progression le plus rapide en quatre mois, selon un indice indépendant publié mercredi.

L’indice des directeurs d’achat (PMI) pour les services, calculé par le cabinet IHS Markit et publié par le groupe de médias Caixin, s’est établi à 52,1 le mois dernier, contre 51,6 en juillet. Un chiffre supérieur à 50 témoigne d’une expansion de l’activité, et en-deçà d’une contraction.

Plus tôt dans la journée, les prix effaçaient déjà “certaines de leurs pertes de la veille, car les investisseurs s’attendent à ce que les réserves américaines de brut déclinent pour la troisième semaine de suite, a relevé dans la matinée un analyste.

Les données sur les stocks américains seront publiées aujourd’hui, au lieu de mercredi habituellement, du fait du jour férié lundi aux Etats-Unis.

Les analystes s’attendent à une baisse de 3,45 millions de barils de brut sur la semaine achevée le 30 août ainsi qu’à une baisse de 2 millions de barils pour l’essence, et prévoient une hausse de 500.000 barils des réserves de produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d’un consensus compilé par l’agence Bloomberg.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email