-- -- -- / -- -- --
Algérie-Chine

Perpétuons nos esprits nationaux et restons fidèles à nos engagements

Perpétuons nos esprits nationaux et restons fidèles à nos engagements

Ambassadeur M. LI Lianhe

Chaque nation a ses propres mémoires profondes et ses héritages précieux. L’Algérie a une longue histoire de plus de 3000 ans et une civilisation splendide, dont les mémoires nationales et les patrimoines historiques sont extrêmement riches. J’en suis profondément impressionné.

Ce qui m’a le plus impressionné, ce sont les héros nationaux et les martyrs révolutionnaires présentés au Musée Central de l’Armée à Alger. Leurs actes héroïques dans la lutte acharnée pour l’indépendance nationale à travers toute l’histoire de l’Algérie sont bien connus : de Jugurtha, Rois de la Numidie, à Abd al-Mumin, calife de la dynastie Almohades, de Raïs Hamidou, le commandant prestigieux de la Régence d’Alger, à l’Emir Abdelkader qui s’est rebellé contre le régime colonial et aussi aux martyrs révolutionnaires de la guerre d’indépendance, chacun a reflété un morceau d’histoire, chacun a réfracté une époque, et chacun a condensé une sorte d’héritage national.

Les personnages susmentionnés constituent un trésor inégalé pour les mémoires nationales et les patrimoines historiques de l’Algérie. L’intrépidité, l’indomptabilité, l’esprit de lutte et le patriotisme de ces héros nationaux et martyrs révolutionnaires ont traversé le temps et l’espace et se sont transmis de génération en génération, guidant l’Algérie dans la réalisation de son indépendance nationale en 1962 et dans le recouvrement du rang et de la dignité que la nation algérienne mérite. De plus, aujourd’hui, ce patrimoine historique continue de conduire le peuple algérien sur le chemin de la construction d’une Algérie Nouvelle.

Le peuple chinois est sensible aux mémoires nationales et aux patrimoines historiques du peuple algérien.
Par exemple, à l’époque de l’Emir Abdelkader, la Chine était également dans une situation lamentable où les puissances occidentales ont lancé contre la Chine la Guerre de l’Opium (1840-1842), ouvrant ainsi le siècle d’humiliation que la Chine a dû traverser. Le peuple chinois a vécu après cette guerre dans une société semi-coloniale et semi-féodale et s’est trouvé dans une situation désespérée.

Dès lors, réaliser le renouveau national est devenu le plus grand rêve de la nation chinoise. D’innombrables patriotes chinois se sont efforcés, les uns après les autres, de rechercher une voie de redressement national en vue de changer l’état d’asservissement et d’humiliation par les autres nations. Le Mouvement des Taiping (1851-1864), le Mouvement d’Auto-renforcement (1861-1895), la Réforme des Cent Jours (1898), le Mouvement des Boxeurs (1899-1900) et la Révolution Xinhai (1911) se sont ainsi succédé, mais ils se sont tous soldés en échec et la situation lamentable du peuple chinois et de la nation chinoise est restée inchangée. C’est à partir du 1er juillet 1921 où a été créé le Parti Communiste Chinois (PCC) que la nation chinoise, en remportant la victoire de la Guerre du Peuple chinois contre l’Invasion japonaise (1931-1945) et en fondant la République Populaire de Chine (1949) grâce au PCC, se dirige, difficilement et irréversiblement, vers son Grand Renouveau.

Le temps des essais et luttes du peuple chinois a donné naissance au PCC et le PCC a obtenu, en resserrant les rangs du peuple chinois, de nouveaux exploits historiques pour la civilisation chinoise plusieurs fois millénaire. Cette année marque le 100e anniversaire de la création du PCC. Depuis 100 ans, le PCC, fidèle à ses bonnes traditions et fort de son esprit de  lutte, a eu, en unissant les 1,4 milliard de Chinois, des résultats remarquables et un miracle du rapide développement économique et social chinois. Cette splendeur, liée étroitement au PCC, a été gravée dans la mémoire nationale centenaire (1921-2021) et, la clé du succès est l’union du peuple chinois par le PCC pour réaliser le Grand Renouveau National.

Avec deux histoires modernes similaires, deux mémoires nationales proches, deux esprits de lutte nationale identiques et deux développements rapides ressemblants après la proclamation de la République Populaire de Chine et celle de la République Algérienne Démocratique et Populaire, la Chine et l’Algérie disposent de bases naturelles pour construire une communauté de destin partagé. Le Président chinois XI Jinping a récemment dit: L’histoire est le meilleur professeur. Nous ne devons jamais oublier le chemin que nous avons parcouru ni notre passé ni la raison pour laquelle nous sommes partis, même si nous irons très loin et arriveront à un avenir radieux. Et le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a dit à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la Mémoire: La valorisation de la Mémoire et sa transmission à la jeunesse de l’Algérie indépendante est le meilleur gage pour atteindre la réussite souhaitée dans l’édification de l’Algérie nouvelle et consolider le processus de renouveau national.

Transmettre l’esprit national et rester fidèle à l’engagement initial est la volonté commune des deux Etats et peuples frères chinois et algérien. Je souhaite que nos deux Etats marchent d’un pas assuré sur le chemin de transmission d’esprit national, avancent en aplanissant toutes les difficultés sur le chemin de renouveau national et aillent de l’avant coude à coude sur le chemin d’édification de la communauté de destin partagé Chine-Algérie.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email