Pénurie de produits de large consommation : Le Sénat crée une commission d'enquête – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pénurie de produits de large consommation : Le Sénat crée une commission d’enquête

Pénurie de produits de large consommation :  Le Sénat crée une commission d’enquête

En plus d’une augmentation de prix exagérée et non expliquée de plusieurs produits alimentaires de large consommation, des pénuries sont également constatées depuis quelques semaines. Une situation qui a interpellé plus qu’un mais aussi le Conseil de la nation (Sénat).

Le Sénat a en effet procédé à la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la pénurie et la spéculation sur les produits alimentaires de large consommation, et ce à l’issue d’une réunion du bureau du Sénat, a indiqué un communiqué rendu public hier. Ladite commission «entamera son travail par la mise en place d’un programme d’action à court terme, conformément aux mesures légales». Elle aura pour mission d’enquêter sur les causes principales de cette crise et de ceux qui l’alimentent, dans le but de mettre fin à toute manœuvre des spéculateurs à travers le territoire national, a précisé le même communiqué. La commission se chargera également d’enquêter sur les problèmes de pénurie qui ont touché plusieurs produits de large consommation, à l’instar de l’huile de table.

La création de cette commission parlementaire intervient conformément à l’article 159 de la Constitution et au vu de la situation dans plusieurs wilayas ayant connu les graves agissements de spéculateurs, impactant la vie des citoyens, a indiqué le communiqué. La création de cette commission d’enquête aura aussi pour but de faire barrage aux comportements «malveillants» des spéculateurs ainsi qu’à leur «individualisme» à l’égard des consommateurs mais aussi des produits. 

Le bureau du Conseil de la nation a estimé que ce sont les interprétations politiques de la question des pénuries de produits alimentaires qui ont «affecté la stabilité sociale de l’Algérie». Le Conseil a tenu à rappeler à «tous les spéculateurs, les larbins de la cupidité et les provocateurs de troubles et de tentatives d’atteinte au pays que le Parlement, avec ses deux Chambres, avait adopté récemment une loi relative à la lutte contre la spéculation illicite qui prévoit des dispositions et des mesures répressives».

 Il convient de rappeler que le début de l’année 2022 a connu une tension sur plusieurs produits alimentaires de large consommation, qui deviennent rares, à l’image du lait en boîte et de l’huile de table. Le ministère du Commerce a promis de sévir contre les spéculateurs et faire face à cette situation de crise, notamment à travers le contrôle des réseaux de distribution et l’augmentation de la production. Pour sa part, le Premier ministre, ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, avait révélé que cette pénurie était principalement due à une perturbation dans la distribution. Il avait rassuré la population quant à un retour à la normale durant les prochains jours.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email