-- -- -- / -- -- --
Culture

Pensée à Kaci et Bouguermouh

Pensée à Kaci et Bouguermouh

Lancées ce jeudi 8 janvier à la maison de la culture Houari-Boumediene de Sétif, les festivités du jour de l’an amazighe 2015 seront marquées par un hommage aux regrettés Abderrahmane Bouguermouh et Kaci Tizi-Ouzou.

Pour la célébration de Yennayer, jour de l’an berbère coïncidant avec le 12 janvier du calendrier grégorien, la maison de la culture Houari-Boumediene de Sétif, en étroite collaboration avec la direction de la culture de la wilaya, a établi un programme culturel et artistique qui s’étale du jeudi 8 au mardi 13 janvier et qui répond aux différents goûts.

A voir ce programme de la fête de Yennayer 2015, il y a d’abord une exposition riche et variée inhérente aux produits artisanaux de diverses spécialités : bijoux, poterie, tapis, djellaba, tableaux et autres confections en bois ou en cuivre, sans oublier la partie consacrée à l’ethnographie de la région nord de Sétif, les stands réservés à l’art culinaire ainsi qu’à l’art pictural. « Yennayer, tradition algérienne ancestrale », tel et le thème de la conférence qui sera développé, à l’occasion, par M. Ahmed Benseghir en marge de l’après-midi poétique qui verra l’intervention de pas moins de cinq poètes en langue amazighe.

Il s’agit de Mouloud Azzoug, Rahim Hmana, Rabah Adjaout, Nora Hammoudi et Nadia Boumaâraf. Ensuite, le volet cinématographique de cette action culturelle sera marqué par la projection du film intitulé : « Mon ami mon double ». Une œuvre qui retrace la vie et l’œuvre du regretté cinéaste et homme de lettres Abderrahmane Bouguermouh.

L’on s’attend à voir un public nombreux pour assister et savourer la présentation théâtrale en langue amazighe de la pièce : « Ournid akigh renigh » qui a eu honneur de remporter très récemment, et avec brio, le premier prix du Festival national du théâtre amazigh tenu dans la capitale des Aurès, Batna. Le programme prévoit également, lors de la clôture de cet important évènement, une soirée artistique à la mémoire du défunt Kaci Tizi Ouzou, de son vrai nom Hamid Lourari, qui est, rappelons-le, décédé le 19 novembre 2014.

Cette soirée sera animée par une pléiade d’artistes, et non des moindres, puisque il s’agit de Taoues, Souad Echaouia, Mokrane Oufella, Cirta, Rahim Hmana et la troupe folklorique Assouar de Ghardaïa. Aussi, une importante délégation du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), dirigée par son secrétaire général Si El Hachemi Assad, est attendue à la cité d’Ain Fouara pour rehausser de sa présence et suivre les travaux d’une partie de ces journées festives amazighes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email