-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pénétrante de Tizi Ouzou : Nouvelle demande de réévaluation du coût du projet

Pénétrante de Tizi Ouzou : Nouvelle demande de réévaluation du coût du projet

Vingt-quatre heures après la sortie du président de l’APW, Mohamed Klalèche, sur le chantier de la pénétrante Est-Ouest de Tizi Ouzou, où il s’est imprégné de la situation désastreuse qui y règne, c’est au tour du wali Djilali Doumi de lui emboîter le pas. 

Lundi dernier, même le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes, Mohamed Khaldi, était aussi au rendez-vous. Les nouvelles apportées par Mohamed Khaldi ne sont aucunement réjouissantes pour le contribuable algérien. 

En effet, selon le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes, une demande de réévaluation du coût du projet de la pénétrante autoroutière de Tizi Ouzou a été introduite auprès du ministère des Finances. « Nous sommes en plein arbitrage au niveau du ministère des Finances et nous espérons faire aboutir une réévaluation conséquente pour l’année 2023, qui permettra de relancer le projet de manière effective », a expliqué sans ambages Mohamed Khaldi. « Cette réévaluation permettra de régler définitivement le problème de oppositions encore pendantes et qui sont au nombre de 60 familles, lesquelles réclament d’être relogées », a souligné encore le premier responsable de l’Agence nationale des autoroutes. 

Et comme pour justifier cette nouvelle réévaluation, Mohamed Khaldi a tout bonnement « déploré l’absence de moyens, humains et matériels, nécessaires pour la finalisation du projet ». « Les moyens mobilisés sont sous-dimensionnés par rapport au projet », a-t-il déclaré à l’endroit du premier responsable d’ÖZGÜN, lequel n’a pas caché sa satisfaction.

Celui-ci, qui a reçu la recommandation de « renforcer le chantier en moyens », a d’abord évoqué les contraintes financières rencontrées par l’entreprise qu’il dirige, avant de réclamer la somme de 15 milliards de dinars par année pour pouvoir faire face à la hausse des prix des intrants, (acier, bitume et autres).

Et ce n’est qu’à cette condition financière que le projet sera terminé dans un délai de 3 ans. Il convient enfin de noter que les milieux observateurs et intellectuels de Tizi Ouzou estiment que le projet de la pénétrante Est-Ouest est identique à celui portant sur le stade de 50 000 places de Boukhalfa (Tizi Ouzou) en termes d’engloutissement d’argent et de coups d’esbroufe.  

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email