Pénétrante autoroutière de Béjaïa: Des mesures pour lever les contraintes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pénétrante autoroutière de Béjaïa: Des mesures pour lever les contraintes

Pénétrante autoroutière de Béjaïa: Des mesures pour lever les contraintes

Une réunion de suivi, de coordination et d’évaluation des travaux du projet de la pénétrante autoroutière de Béjaïa a, récemment, été présidée par le wali de Béjaïa M. Kamel Eddine Karbouche. La rencontre a été consacrée à la levée des contraintes de la dernière section de ce projet située entre les PK 16 et PK 00, soit de la localité de Merdj-Ouamene au Port de Béjaïa et plus particulièrement la tranche reliant Merdj-Ouamene et Oued-Ghir sur 05 KM ainsi que l’échangeur devant relier cette autoroute à la RN12 plus précisément au PK11 à Oued-Ghir dans un premier temps avant la poursuite des travaux jusqu’à la ville de Béjaïa.

Ces points ont été passé en revu avec les responsables de l’agence nationale des autoroutes (ADA), le bureau d’étude et le groupement d’entreprises réalisatrices CRCC-SAPTA, le directeur de la réglementation et de l’administration générale, les directeur des travaux publics, le directeur de l’hydraulique, le maire d’Oued-Ghir, la cheffe de daïra de Béjaïa.

Cette réunion a regroupé le président de l’APW et les membres du parlement. Il ressort que les travaux de réalisation de l’échangeur d’Oued-Ghir vont être entamés et le taux d’avancement des travaux de la section comprise entre Merdj-Ouamne et Oued-Ghir (PK16- PK11) ont atteint les 75%. Ils devraient être livrés d’ici quelques mois. Il en était de même pour la contrainte liée au manque des agrégats et surtout les TVO.

A ce propos, le wali a affirmé que les autorisations seront, désormais, délivrées par la direction de l’hydraulique après le feu vert du ministre des ressources en eau qui était en visite le mois dernier à Béjaïa. Il était question aussi des enquêtes foncières et de l’opération d’expropriation des propriétaires terriens qui a, très bien avancé, selon de le directeur de réglementation et de l’administration générale.

Le tronçon reliant les PK11 et PK06 a, également, été abordé, notamment les travaux de terrassement en cours entre les PK11 et PK10.

Lors de cette réunion, le chef de l’exécutif a abordé aussi l’échangeur devant aboutir au pont «Skala» et devant relier, directement, la pénétrante à la ville de Béjaïa au PK06. Un bureau Luxembourgeois est sollicité à cet effet vu la complexité de cet ouvrage.

«Le chef de l’exécutif de wilaya a ordonné aux directeurs des travaux publics, directeur de réglementation et de l’administration générale, le directeur des ressources en eau, le directeur des domaines publics, le directeur de l’énergie et de la Sonelgaz, à hâter les procédures administratives et juridiques liées à ce tronçon et le dédommagement des propriétaires terriens, le déplacement de réseaux d’eau potable, les réseaux et pylônes électriques et l’entame de travaux juste après la libération de terrain de cette tranche», a indiqué la wilaya.

Pour sa part, la commission aménagement de l’APW s’est rendue jeudi dernier avec le président de l’APW au niveau des chantiers la pénétrante pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux entre du PK16 au PK11 ainsi que l’échangeur d’Oued-Ghir. La commission a relevé certaines contraintes dont le manque de matériaux et le retard dans la signature des arrêtés d’extraction des TVO qui ne sont pas encore établis.

Des arrêts qui devraient passer par des enquêtes donc enquêtes du temps. Pour rappel, lors d’une sortie sur le terrain et l’inspection des Ouvrages du secteur des travaux publics, le premier responsable de la wilaya a annoncé la livraison vers la fin de l’année en cours des travaux de l’échangeur de Sidi-Aïch en travaux actuellement.

«Un ouvrage très complexe» de l’avis même du wali puisque il devrait enjamber le chemin des fers et l’Oued Soummam sans compte l’ouvrage de la pénétrante pour relier l’échangeur à la RN 26. Il a insisté sur la qualité des travaux de ces ouvrages. Une intersection doit être réalisée aussi pour relier cette échangeur à la RN 26. Le wali a ordonné l’entame des travaux de cet ouvrage afin de ganer du tems.

Par ailleurs, les travaux du Pont de Tasfert devant enjamber l’Oued Soummam pour rejoindre la commune de Bouhamza depuis la commune d’Akbou devraient être livrés le 19 mars prochain et il en sera sans doute de même pour le pont enjambant l’Oued Soummam entre Tazmalt et Boudjéllil dont les travaux ont atteint les 80%.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email