-- -- -- / -- -- --
Nationale

Peines confirmées pour Ouyahia et Sellal et allégées pour les autres

Peines confirmées pour Ouyahia et Sellal et allégées pour les autres

Le président de la première chambre pénale de la Cour d’appel d’Alger a prononcé ce mercredi son verdict dans l’affaire du montage automobile.

Ainsi le président en charge du dossier a confirmé les peines prononcées par le président du pôle judiciaire du tribunal de Sidi-M’hamed lesquelles étaient de quinze et douze ans de prison ferme concernant respectivement les deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Le président a par contre allégé les peines contre les deux ex-ministres Bedda Mahdjoub et Youcef Yousfi ; ces derniers ont été condamnés à cinq ans de prison ferme.

Il a par ailleurs confirmé la relaxe de l’ex-ministre des Transports Abdelghani Zaâlane. Le magistrat en charge de l’affaire a condamné les hommes d’affaires Ahmed Maazouz, Hassen Arbaoui et Ali Haddad à quatre ans de prison ferme. L’homme d’affaires Mohamed Baïri s’est vu confirmer la première peine prononcée par le juge de la première instance à savoir le tribunal de Sidi M’Hamed qui était de trois ans de prison ferme. Le fils de l’ex-Premier ministre Farès Sellal a bénéficié de larges circonstances atténuantes ce qui a réduit sa peine à deux ans de prison ferme.

La même peine a été infligée à l’ancienne wali de Boumerdès Nouria Zerhouni qui a écopé lors de son premier jugement de cinq ans de prison fermes. L’ancien PDG de la BNA Achour Abboud a été blanchi des graves accusations portées contre lui au cours de l’instruction judiciaire. L’ancienne directrice de l’industrie au niveau du ministère Hassiba Makraoui a bénéficié de la relaxe.

A lire aussi: AFFAIRES DE MONTAGE AUTOMOBILE : POURSUITE DU PROCÈS PAR LES PLAIDOIRIES DE LA DÉFENSE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email