Pêche : Légère augmentation de la production  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pêche : Légère augmentation de la production 

Pêche : Légère augmentation de la production 

Le directeur général de la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture, Nabil Aouiche, a confirmé que la quantité de produits de pêche et d’aquaculture pour cette année a augmenté par rapport à l’année dernière, atteignant environ 100 000 tonnes, alors qu’elle avait atteint 97 000 tonnes en 2022.

Le directeur de la CAPACAPA Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture a affirmé hier, lors de son passage sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio algérienne, que le gouvernement aspirait à atteindre 116 000 tonnes au début de 2024. Cela permettra, selon lui, l’approvisionnement en produits de la pêche et la stabilité de leurs prix sur le marché.

Aouiche a révélé qu’il y a plus de 400 demandes d’investissement de jeunes souhaitant investir dans le domaine de l’aquaculture. Celles-ci seront étudiées par les agences d’appui.  Il a fait savoir que l’Etat accorde 1 000 microcrédits via l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE) et 1 000 microcrédits via l’Agence nationale de gestion des microcrédits (ANGEM).

Les jeunes porteurs de projets pourront, souligne le responsable, être accompagnés, formés, sensibilisés et incorporés dans leurs projets pour atteindre les objectifs fixés, puis fournir des produits marins.

Aouiche a expliqué que la Chambre algérienne de la pêche a conclu quatre accords avec des producteurs aquacoles à travers les différentes wilayas du pays, car les accords conclus permettront de fournir les produits de la pêche du producteur au client.

Le porte-parole a ajouté que les produits de la pêche sont disponibles à des prix raisonnables, à la portée des citoyens, à travers les différents points de vente répartis, révélant qu’un programme est en cours pour fournir divers produits de la pêche et de l’aquaculture sur les marchés pendant le mois de ramadhan.

Il convient de rappeler, dans ce sens, que l’ouverture des points de vente directe s’inscrit dans le cadre d’une opération nationale concernant globalement 388 points de vente répartis sur 32 wilayas, dont les wilayas du Sud. Une opération qui sera élargie à 39 wilayas durant le mois sacré. 

L’opération, qui se déroule en coordination avec les walis, vise à rapprocher le produit halieutique du citoyen, à arrêter les prix du marché et à diversifier l’offre nationale en protéines, outre les viandes rouges et blanches. 

L’opération s’inscrit également dans le cadre de la stratégie du secteur visant à rapprocher le produit du consommateur, d’autant plus que le secteur tend à remplacer les stands créés actuellement par des points de vente fixes qui fournissent les prestations au client tout au long de l’année, a affirmé le même responsable.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email