-- -- -- / -- -- --
Sports

Pays de Galles empêche l’Ukraine d’aller en coupe du monde

Pays de Galles empêche l’Ukraine d’aller en coupe du monde
Gareth Bale envoie les siens à Doha

Sur fond de propagande politique et de pressions sur les joueurs gallois, 64 ans après, le pays de Galles va retrouver les joies de disputer un Mondial. Pour ce faire, ils ont dû écarter de leur chemins les Ukrainiens ce dimanche à Cardiff en finale du barrage pour le Mondial-2022 (1-0).

64 ans après leur défaite 1-0 sur un but de Pelé en quarts de finale, face au futur vainqueur brésilien, les Gallois vont enfin pouvoir chanter Land of my Fathers en préambule d’un match de Coupe du monde.
Au contraire du pays de Galles qui, une fois passé l’hymne adverse respecté et applaudi comme jamais, n’a pas perdu de vue l’enjeu sportif et son objectif de décrocher sa place au Mondial pour la première fois depuis 1958. Et il n’a pas déjoué contrairement à l’Ecosse, battue (3-1) il y a quatre jours chez elle, en demi-finale.

La sélection ukrainienne s’est heurtée à un excellent Hennessey. Le gardien a, en effet, été le grand homme de cette qualification.
Le fait que le but encaissé l’ait été sur une déviation de la tête de Yarmolenko, à la suite d’un coup-franc tiré par Gareth Bale (1-0, 34e) qui a pris Georgi Buschchan à contre-pied, ne rendra que plus amère encore la défaite.
Mais dans une seconde période très ouverte et animée, les Gallois auraient aussi pu tuer le suspense bien plus tôt.

Au coup de sifflet final, les larmes des joueurs ukrainiens, qui ont rendu hommage à leurs supporters en tribunes du Cardiff City Stadium, ont évidemment contrasté avec la joie des Gallois, qui ne s’étaient plus qualifiés pour un Mondial depuis 1958.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email