-- -- -- / -- -- --
Sports

Passage réussi pour nos représentants

Passage réussi pour nos représentants

Au terme des rencontres jouées ce week-end pour le compte des deux challenges africains, les équipes algériennes à savoir l’ESS, l’USMA et le MCEE en lice dans la champions league africaine ont réussi à passer ce cap des 1/16e de finale. C’est aussi le cas de l’ASO dans la coupe de la CAF qui a pu valider son billet même si sa tâche était plus difficile.

Si pour l’Aigle Noir de Aïn Fouara, champion en titre de l’épreuve, et les gars de Soustara, leur mission était moins compliquée après leur belle performance de l’aller, la palme revient aux Eulmis qui pour leur premier safari africain ont créé l’exploit en allant chercher la victoire hors de leurs bases face à un adversaire des plus huppés du continent, en l’occurrence l’Ashanté Kotoko.

Les Ententistes confirment leur statut

Après leur nul ramené en terre gambienne face au Réal Banjul, les capés de l’entraîneur Madoui sans trop forcer ont obtenu la qualification pour le dernier tour avant la phase des poules grâce à deux réalisations signées Zerrara et Mellouli. Par cette victoire, le champion d’Afrique en titre a assuré l’un de ses objectifs tracé cette saison.

Il n’en demeure pas moins que la formation d’El Kahla devrait se préparer pour sa prochaine sortie dans cette épreuve surtout qu’elle aura le RAJA comme adversaire qui ne sera pas une mince affaire.

Mais pour l’heure, cette qualification leur servira de tremplin et leur permettra de se concentrer désormais sur les échéances nationales avec en ligne de mire le match des demi-finales qui se jouera en fin de semaine face au leader du championnat, le MOB en l’occurrence, le second objectif de l’équipe pour l’exercice actuel.

Les Usmistes ont retenu la leçon de Ndjaména

En dépit de leur large succès au match aller sur le score de 5 à 1 face à l’ASP du Sénégal et les nombreuses défections dans la composante, les Rouge et Noir de Soustara se sont déplacés à Dakar avec la ferme intention de revenir avec le ticket donnant droit aux 1/8e de finale.

Pari tenu puisque les coéquipiers de Laifaoui ont tenu tête aux Sénégalais les contraignant au score de parité, ce qui montre toute la détermination des protégés du coach allemand Pfister d’atteindre l’objectif assigné par la direction en début de saison a savoir jouer la phase des poules.

En effet, les Algérois sont à une seule encablure de cet objectif mais ils sont appelés à mettre les bouchées doubles et redoubler d’efforts pour y arriver sachant que leur prochain adversaire sera connu au terme de la confrontation qui mettra aux prises le FC Kaloum (Guinée) et Zesco United FC (Zambie).

Le Babya crée l’exploit 

D’aucuns ne donnaient pas cher de la peau de la formation eulmie après son nul concédé sur ses terres devant l’une des formations les plus nanties du continent africain l’Ashanté Kotoko en l’occurrence, même si celle-ci a perdu de son aura mais le Ghana reste tout de même une grande nation du football.

Mais c’était sans compter sur l’expérience du néo coach Accorsi fraîchement installé à la barre technique succédant à Ait Djoudi qui a trouvé la formule idoine pour remobiliser ses troupes sur le plan psychologique.

Cela s’est justifié sur le rectangle vert puisque Chenihi et consorts ont fait preuve d’audace et de détermination pour bousculer la hiérarchie en damant le pion aux Ghanéens dans leur propre fief et rentrer avec le billet pour le prochain tour de la C 1.

Malgré leur position de relégable, le nouvel entraineur du Babya a su booster ses joueurs pour se transcender car il sait qu’une qualification leur remontera le moral et reprendront confiance afin d’aborder la suite du parcours en championnat avec plus de sérénité. Il faut donc souligner que le nouveau coach Accorsi, qui connaît la maison pour avoir déjà pris les destinées de l’équipe, a marqué de son empreinte son retour avec une qualification historique pour une première aventure à l’échelle continentale.

Les Chélifiens continuent leur ascension

En dépit d’une courte défaite concédée au match aller face au Horaya Conakry, les Chélifiens étaient appelés à se ressaisir en arrachant la qualification pour confirmer leur bonne santé au niveau local, matérialisée par une dynamique crescendo comme le confirme ses belles performances en championnat et sa qualification pour le dernier carré en coupe d’Algérie.

La bande à Benchouia qui a repris du poil de la bête sur la scène nationale a prouvé qu’elle peut s’illustrer à l’échelle continentale et sa victoire salutaire sur le représentant guinéen aux tirs au but confirme cette marche en avant enclenchée depuis quelques semaines. Toujours est-il que cette performance est de bon augure pour Tedjar et ses équipiers qui se préparent à jouer la demi-finale de l’épreuve populaire face au RCA.

L’Algérie est bien partie pour faire bonne figure dans les différents challenges africains grâce à ses quatre représentants encore en lice et sont en passe de se présenter en force dans la phase des poules, ce qui redonnerait de la crédibilité au football national et confirmerait le retour sur la scène continentale surtout après les retentissantes consécrations de l’ESS et mettre fin au règne du trio Ahly d’Egypte, de l’EST de Tunisie et du TP Mazembe. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email