-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pas d’importation de viande rouge pour le mois de ramadhan

Pas d’importation de viande rouge pour le mois de ramadhan

Le ministre de l’agriculture et du développement rural et de la pèche Abdelkader Bouazghi, a indiqué,ce dimanche, au centre national des conférences CIC, lors de la cérémonie de la clôture des assises nationale de l’agriculture que l’Algérie n’importera pas de la viande rouge bovin pour le mois de Ramadhan de la France.

Selon le ministre, la France n’as jamais été le premier fournisseur de la viande bovine pour l’Algérie contrairement à ce qui a été rapporté par la presse, et il a signalé que l’Algérie importe très peu de viande surtout avec la conjoncture économique.

Cette déclaration coïncide également avec un programme de promotion en faveur de la viande bovine européenne sur le marché Algérien.

Dans le cadre de la tenu des assises nationales de l’agriculture sous le thème « l’agriculture au service de la souveraineté nationale », sous le haut patronage du président de la république M. Abdelaziz Bouteflika, le ministre de l’Agriculture, développement Rural et de la Pèche Abdelkader Bouazghi a organisé, hier, la session de clôture des 9 ateliers

Pour rappel, cette session de clôture a été consacrée à l’examen et à la validation des recommandations des neuf ateliers ouverts le 11 mars.

Les investisseurs, les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs, les transformateurs, les exportateurs, les chercheurs, les experts, les représentants des institutions financières, de l’encadrement central et local, des chambres d’agriculteurs, des associations professionnelles et des ministères concernés, ont participé tous à cette session qui constitueront un espace de réflexion, de débat et de concertation entre les différents intervenants du monde agricole, rural et de la pêche..

Les thématiques retenues pour ces neuf ateliers ouverts au niveau de ses structures porteront sur les questions liées au foncier agricole, la ressource hydrique, la valorisation des produits agricoles et l’agroalimentaires, l’exportation des produits agricoles, la formation et l’innovation, l’organisation professionnelle et interprofessionnelle, le financement et les investissements agricoles et agroalimentaire, le développement rural et l’économie forestière, ainsi que le développement de la pêche et l’aquaculture.

L’objectif est de faire avancer la réflexion autour des thématiques qui revêtent une grande importance dans la politique agricole, rurale et de la pêche, tout en tenant en compte les enjeux et défis de converger vers les recommandations, qui permettront de mieux cibler les stratégies a mettre en place, pour un développement agricole durable avec une contribution dans la diversification de l’économie nationale, un renforcement du développement rural et de l’économie forestière et une croissance durable des activités de la pêche et de l’aquaculture.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email