Pas de prolongation de la fermeture des écoles – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Pas de prolongation de la fermeture des écoles

Pas de prolongation de la fermeture des écoles

Après une fermeture des écoles de dix jours, le retour en classe est prévu pour le dimanche 30 janvier, a confirmé l’inspecteur central au ministère de l’Education, Boualem Belaouar.

La recrudescence du nombre de cas de contamination suscite la crainte des parents, qui commencent à réclamer la prolongation de la suspension des cours jusqu’à l’amélioration de la situation épidémiologique. Ils estiment que ce retour sera à haut risque si la courbe des contaminations venait à poursuivre sa brusque hausse.

En tout cas, ce n’est pas l’avis du ministère de l’Education. Son inspecteur central, qui intervenait ce mardi sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale, a indiqué que la suspension des études pour une durée d’une semaine n’affecte pas complètement la mise en œuvre des programmes sans réduire leur taille horaire, ajoutant que le ministère de l’Education a pris toutes les mesures en cas d’exception.

Boualem Belaouar a appelé les élèves à suivre et à regarder les cours présentés sur la chaîne du savoir de la télévision publique ou le numérique terrestre de l’Office national de l’enseignement et de la formation à distance au lieu de se tourner vers les cours particuliers qui ont souvent lieu dans des lieux où il y a plus de trente élèves, ce qui est incompatible avec les mesures de sécurité et de prévention des risques d’infection par le coronavirus.

Il a souligné que le ministère de l’Education nationale a publié un communiqué expliquant les raisons de la suspension et les mesures à prendre par les associations de parents d’élèves et par les partenaires sociaux pour limiter la propagation de l’épidémie, expliquant que la suspension des études ne signifie pas vacances, et son exploitation par les familles pour sortir avec leurs enfants dans les parcs et les aires de jeux contribue à la propagation de l’épidémie.

Le ministre Belabed a insisté sur le fait que cette suspension n’est pas une occasion pour permettre aux enfants de sortir dans les parcs de loisirs et lieux publics mais, au contraire, les élèves devraient exploiter cette période pour réviser leurs cours et se préparer aux devoirs du deuxième trimestre. Il a cependant appelé les représentants des associations des parents d’élèves à sensibiliser les parents à ce sujet pour atteindre l’objectif escompté par la suspension des études. La déclaration du ministre de l’Education est intervenue lors du lancement de la quatrième campagne de vaccination du personnel de l’éducation nationale contre le coronavirus.

Dans ce cadre, M. Belabed a réitéré son appel pressant aux personnels du secteur à la vaccination pour atteindre l’immunité collective, précisant que le taux de vaccination dans le secteur de l’éducation est estimé actuellement à 33%.

Evoquant les mesures préventives prises par le secteur, le ministre de l’Education nationale a qualifié la démarche de vaccination collective de «très importante» pour les personnels du secteur, soulignant que «tout manquement au protocole sanitaire sera sanctionné». Le premier responsable du secteur a fait savoir que cette période de suspension des cours sera une occasion pour désinfecter tous les établissements scolaires afin que les élèves reprennent leurs études dans de bonnes conditions.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email