-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pas de hadj pour les plus de 60 ans

Pas de hadj pour les plus de 60 ans

La pandémie du coronavirus a bouleversé totalement les calendriers et faussé bien des calculs et des projets dans tous les pays et à tous les niveaux. La session du hadj, version 2020, n’a pas échappé à cette situation.
Alors qu’on croyait qu’elle est compromise en raison de ses énormes risques de contamination, voilà que des autorités saoudiennes font volte-face, après avoir longtemps maintenu le suspense.
Selon certains médias et sites du royaume, considérés comme proches du gouvernement de Riyad, il n’y aura pas d’annulation du hadj, prévu entre le 28 et 4 août prochain.
Le site Al Madinah News rapporte que les autorités du royaume ont commencé les préparatifs, bien que des retards considérables soient signalés.
Cependant, le dispositif sera cette fois moins lourd que d’habitude. Ainsi, le pèlerinage de cette année sera sous haute surveillance et bien plus compliqué. Moins de monde, moins de visas, pas de virée à Médine, ni même à la ville de la Mecque, des contrôles sanitaires strictes dans les aéroports, mais aussi dans les hôtels, pas de rassemblement dans les restaurants, les auberges, port obligatoire de masques et gestes barrières.

En plus de ces restrictions, les autorités saoudiennes envisagent pour un meilleur contrôle de la situation de diminuer grandement le nombre des pèlerins. Les quotas seront probablement divisés par trois ou quatre, alors que pour d’autres pays c’est carrément le seuil zéro. Déjà certains pays musulmans, comme l’Indonésie, ont décidé de suspendre cette année la session du hadj.
D’autres vont certainement leur emboîter le pas, pour des raisons de logistique et sanitaire.

Dans quelques jours, les autorités saoudiennes vont lancer d’intenses consultations avec des dizaines de pays, notamment africains et asiatiques, dans la perspective d’annuler leurs quotas, ou de les diminuer. Selon les mêmes sources, la réouverture des mosquées et l’autorisation des prières collectives, ainsi que les recommandations des autorités sanitaires du pays, ont grandement favorisé cette décision de maintenir le rituel.

Mais, les conditions annoncées sont drastiques pour les futurs hadjis.
D’abord, les visas aux Lieux Saints seront très limités et concédés exclusivement aux seuls pays arabes et islamiques. Par prévention ensuite, on prévoit d’interdire aux personnes âgées de plus de 60 ans de faire le pèlerinage.
De même, les personnes souffrant de maladies chroniques sont exclues.
Reste l’énigme du rassemblement du Mont Arafat, symbole du hadj, qui est le jour qui devrait réunir tous les pèlerins dans un même espace, alors que le tawaf autour de la kaaba, pourrait être régulé et organisé par des cordons de distanciation installés tout autour, comme cela se faisait lors des nettoyages périodiques.
Autre élément prévu dans ce nouveau dispositif, les délais de séjour seront très courts. 

Par exemple, les algériens qui passaient un mois devront désormais se contenter d’un séjour d’une quinzaine de jours, voire moins. Pour l’Algérie, après avoir été de 36.000 durant les années précédentes, le quota des pèlerins algériens a été porté à 41.300 au titre de la saison du Hadj 1441/2020″.
Des tirages au sort ont été effectués au début de cette année dans toutes les communes du pays.
Des listes sont établies, mais certains points importants, comme l’hébergement en Arabie Saoudite, demeurent en suspens.
Alger attend le quitus de Riyad pour entamer les démarches de prospection et du choix des sites.

Sur cette affaire, des responsables au niveau du ministère des Affaires religieuses ont refusé de commenter ces informations, préférant attendre l’annonce officielle du royaume saoudien.
Car, selon certaines indiscrétions, le quota de cette année risque de tomber des 41.300 à seulement dix mille. Une diminution qui risque de créer des problèmes délicats à gérer pour les autorités algériennes pour établir une liste de bénéficiaires. A moins de refaire complètement les procédures. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email