-- -- -- / -- -- --
Nationale

Pas de concession des plages et des parkings

Pas de concession des plages et des parkings

Fini la concession des plages et des parkings cette année. Elle a été interdite par le wali qui a émis une décision dans ce sens, et ce suite aux instructions du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

En attendant les nouvelles orientations dans ce sens, ce sont les APC qui s’en occuperont désormais. Cependant, les APC respecteront-elles ces décisions ?

En effet, ce n’est pas la première fois que la concession des plages et la gestion des parking dans les stations balnéaires sont confiées, durant l’été, au privé qui, à chaque fois, fait preuve d’un comportement incivil et d’une autorité sans contrôle.

Il est vrai que le privé confond souvent gestion et diktat, en interdisant par exemple aux vacanciers l’accès aux plages s’ils n’acceptent pas de louer des chaises, des parasols, des transats, etc.

Pour rappel, l’année dernière, la concession des plages était aussi interdite et les APC étaient sommées de désigner des directeurs de plages pour le suivi, la gestion et l’intervention en cas de souci ou de plainte de vacanciers ; pourtant, sur le terrain, c’était l’anarchie.

Certaines APC avaient confié la gestion des plages au privé. Par manque de moyens, elles avaient laissé faire et des gens avaient alors occupé le terrain en gérant des plages comme bon leur semblait.
Des jeunes n’hésitaient pas à y faire la loi.

Heureusement que des gendarmes étaient là en cas de dépassements et de plaintes de la part des estivants. Nous avons d’ailleurs été victimes, nous-mêmes, d’un dépassement à la plage El-Maghra, dans la commune de Boukhlélifa (Tichy). Inutile de parler du prix de l’accès au parking, multiplié par trois par les pseudo-gestionnaires de ces aires de stationnement.

Le prix fixé à 30 DA est en effet passé à 100 DA. Il est cependant impossible de se plaindre au risque de se voir agressé verbalement, voire physiquement. Par ailleurs, lors du conseil de wilaya tenu dimanche dernier, « le wali avait demandé aux directeurs concernés par la saison estivale, notamment ceux du tourisme, de l’artisanat et de la culture, d’exploiter les autres atouts et richesses que possède la wilaya de Béjaïa, surtout dans le domaine culturel, cultuel, historique, archéologique et du patrimoine, et ce pour le développement du tourisme dans tous les domaines.

« Le chef de l’exécutif de la wilaya a instruit les chefs de daïra afin de procéder au nettoyage des plages, des accotements des routes et des accès vers les stations balnéaires dès à présent et d’installer des panneaux d’orientation et d’indication des lieux aux visiteurs et vacanciers au niveau des RN 24 et RN 09 », selon la cellule de communication de la wilaya. Et d’ajouter : « Le wali a annoncé la création d’un SAMU en mer pour l’évacuation rapide des malades vers le port. » Une unité maritime de la Protection civile sera d’ailleurs inaugurée ces jours-ci », annonce-t-on.

Le directeur du tourisme est invité à multiplier les sorties avec des inspecteurs du tourisme pour recenser les lacunes et faire des propositions afin de les combler et, par ricochet, améliorer la qualité des prestations pour offrir des vacances, dans les meilleures conditions, aux estivants, aux touristes ou encore aux visiteurs de notre wilaya.

Deux journées d’information et de formation seront organisées prochainement dans ce cadre par la wilaya. Elles porteront sur la lutte contre les MTH, les feux de forêts et les moyens de lutte pour prémunir le citoyen et le patrimoine forestier de ces véritables soucis et catastrophes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email