-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Pas besoin de Rambos !

Marcus Jadotte, le secrétaire adjoint américain au Commerce et à l’Industrie, en visite de travail en Algérie, aurait déclaré : « les sociétés américaines de contrôle et de sécurité sont très intéressées par le marché algérien. Ce sont des sociétés hautement impliquées dans l’industrie de la sécurité aux Etats-Unis et ailleurs ».

A priori, le chargé gouvernemental du département du Commerce états-unien n’a fait qu’exprimer un souhait d’investissement dans un secteur en pleine expansion à l’échelle mondiale. Sauf que, dans ce domaine très stratégique de la sécurité nationale, le visiteur américain devrait avoir été averti de la frilosité bien algérienne de nos institutions. Une méfiance chronique enseignée par les héros de l’ALN qui ont transmis à l’ANP et à tous les autres corps de sécurité une bien précieuse leçon : « La sécurité doit toujours rester dans le champ de souveraineté exclusif des forces nationales ».

Règle immuable qui remonte à l’époque du MALG et des structures qui l’ont précédé pour maîtriser l’appui de l’extérieur à notre guerre de libération sans qu’aucune interférence des soutiens de l’étranger ne vienne se mêler de trop près aux affaires militaires et stratégiques du peuple algérien.

On ne voit donc pas comment les Etats-Unis peuvent ambitionner de fourrer leur nez dans notre défense nationale par le truchement de leurs sociétés de gardiennage connues pour leur propension à vouloir faire la loi chez les autres.

Les exemples à travers le monde ne manquent pas et, dans quelques pays sud-américains où la superpuissance militaro-industrielle a pu imposer ses GI’S du secteur privé, on a souvent déploré de graves dépassements. Tout comme en Irak où les sociétés américaines de protection des biens et des personnes s’autorisent des interventions très au-delà de leur cahier des charges.

En Algérie, la moindre bavure de la part de ces Rambos risquerait vite de se transformer en véritable intifada. Non ! Les sociétés américaines de sécurité ne sont pas les bienvenues sur la terre des valeureux martyrs du mouvement national !

La coopération, l’échange d’expériences, la fourniture d’équipements, la formation suffiront largement. Pour le reste, les Algériens savent assurer leur propre sécurité. Ils l’ont démontré durant la décennie noire et sont prêt à le prouver à chaque fois que la menace l’impose.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email