-- -- -- / -- -- --
Culture

Participation de 21 troupes

Participation de 21 troupes

Le 12e Festival national du théâtre universitaire, qui se tiendra à Jijel du 24 avril au 2 mai 2016, verra la participation de 21 troupes théâtrales issues des différentes Directions des œuvres universitaires (DOU), 13 en compétition et 8 en hors compétition.

Participeront en compétition, à la présente édition de ce festival « itinérant », c’est-à-dire qui se produit chaque année dans une wilaya différente, par ordre chronologique de représentation, les troupes issues des Directions des œuvres universitaires de Sétif, Constantine El Khroub, Saïda, El Oued, Jijel, Tizi-Ouzou, Bordj Bou Arréridj, Adrar, Laghouat, Guelma, Boumerdès, Tamanrasset et Constantine Aïn El Bey.

Prendront part en hors compétition, toujours par ordre chronologique de représentation, les troupes issues des Directions des œuvres universitaires de Batna, Bejaia, Ouargla, Oum El Bouaghi, Mascara, Skikda, Khenchela et Souk Ahras. Les pièces en compétition sont : « El houlm » (Le rêve), « El intidar el mour » (L’amère attente), « El khadimatan » (Les deux bonnes), « Tabib tayar » (Le médecin aviateur), « Normal yal Hadj », « Echou’la » (La flamme), « Esirk » (Le cirque), « Ounchoudet elkharif » (Les chants de l’automne), « Prova », « Tamrin leysa ka el ‘ada » (Un exercice pas comme les autres), « Bakaya madina » (Les décombres d’une ville), « El khoussouf » (L’éclipse) et « El mounharef el akhir » (Le dernier virage). 

Les pièces en compétition se dérouleront se dérouleront à la Maison de la culture « Omar Oussedik » et en hors compétition au niveau des cités universitaires « Sadou Mohamed » et »Boussaa Abderrahmane », ces dernières disposant de salles équipées de scènes.

Le programme de cet important rendez-vous culturel comprend outre la présentation des pièces, des conférences sur les thèmes « L’art et la citoyenneté », « La réalisation dans le théâtre », une table-ronde sous le thème « La troupe théâtrale du FLN », des rencontres-discussions autour de l’œuvre présentée le jour même et ce sous une kheima (« el Kheima el masrahiya ») ainsi qu’une excursion et un défilé des festivaliers au centre-ville de Jijel sous le slogan « La ville de Jijel fête le 60ème anniversaire de l’étudiant algérien ».

La clôture du festival verra l’organisation d’une cérémonie de remise de prix. Le jury, composé du Dr Makhlouf Boukrouh, du Dr Din El Hani Mohamed, du Dr Ahmed Hammoum, de M. Omar Haine et de M. Khaled Belhadj, décernera 13 prix portant sur le texte, la musique, le scénario, le décor, la mise en scène et l’interprétation des premiers et seconds rôles féminins et masculins.

Lors d’un point de presse, organisé à la médiathèque « Bachir Mentouri (Alger centre), mercredi dernier, les organisateurs du festival ont évoqué les préparatifs engagés il y a deux mois tout en soulignant que tout est fin prêt fin pour recevoir dans les meilleures conditions les participants au nombre de 400.

« Nous avons engagé tous les moyens humains et matériels pour recevoir dignement les festivaliers », a indiqué M. Brahim Bendaira, le premier responsable de la Direction des œuvres universitaires de Jijel, wilaya qui accueille pour la seconde fois ce festival.

« On a préparé un pavillon pouvant héberger plus de 900 participants tout comme nous avons mobilisé tous les moyens pour servir huit cent repas de qualité chaque jour, des repas dignes des artistes », a souligné le responsable.

Cette rencontre avec les journalistes, et qui s’inscrit dans le cadre de l’activité « Passerelles théâtrales », animée par le professeur et critique d’art Brahim Noual assisté de Nacer Khelaf, chercheur et critique de théâtre, a été l’occasion pour le commissaire du festival, Smail Imazirene, d’évoquer l’historique de cette manifestation culturelle, les différentes étapes qu’elle a connues et l’évolution enregistrée depuis la première édition.

« Le festival national du théâtre universitaire a notamment pour objectif de découvrir les talents en milieu universitaire et encourager la création théâtrale », a indiqué M. Smail Imazirene qui a souligné aussi à cette occasion l’engouement manifesté par le public de toutes les wilayas ayant accueilli ce festival.

Il est à rappeler que la Direction des œuvres universitaires organise chaque année une dizaine de festivals nationaux, consacrés notamment au monologue, au court métrage, au théâtre, à la chanson engagée, au théâtre comique et à l’artisanat sans oublier le festival culturel amazigh dont la seconde édition se déroule cette semaine à Bejaia.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email