-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Parce que l’oubli …

Boat Trip. Une « Croisière en folie » que s’est permis l’humanisme judéo-chrétien dans le monde arabe cet été. La terre d’islam est pointée dans tous les navires des empaleurs des Carpates avides de terres, d’âmes. Le culte de l’éternité. Avides d’argent et de richesses. Arabes. De pétrole arabe pour s’assurer une belle condition dans un monde qui ne supporte qu’un ménage : suprématie-féodalisme. L’un dominant, l’autre assujetti. Que tout cela est bien connu de nous autres !
Que maladresse de notre léthargie est tout cela ! Nous avons simplement oublié.

Comme si l’amitié que les bourreaux nous proposent était parole coranique ! Nous avons oublié nos esclaveries. L’ile de Gorée, ses cellules en guise de salles d’embarcations pour les serfs, les captifs et les forçats, pour femmes et enfants… Oublié tout ça !
Nous avons plus fait confiance au sourire angélique de la civilisation judéo-chrétienne qu’à notre propre Coran qui nous verse la réalité de nos « amis » : « Walan tarda ’anka Alyahudoo wala Alnnasara hatta tattabi’aa millatahum ». Ni les juifs, ni les chrétiens ne seront satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. Ni Obama, même s’il a hypothéqué pour son élection un père biologique musulman, dit-on, pour le « mon père » de l’église, ni Hollande, ni le roi d’Espagne ni la reine d’Angleterre ne seront contents d’une quelconque direction que nous osons prendre, différente à la leur. 
Nous avons oublié tout ça !

C’est bien entendu l-autre prix pervers de la richesse. Le pétrole nous a tellement soûlés des chimères de la paix que notre fierté a disparu dans les forages.
Cette vérité est dite. Elle est dite seulement aujourd’hui avec tact, avec classe, via le jésuitisme diplomatique de tel ou tel « nabab » de tel ou tel pays, pour ne pas heurter les masses aveuglées par un lavage de cerveau intra et extra-muros.

Pourtant ce sont ces mêmes masses, jadis plus analphabètes, aujourd’hui ignorantes, qui sont venues à bout des « galapiats » suréquipés des envahisseurs, des armées avérées incapables d’occuper et administrer les plus petites des countries sur la planète. Mais nous avons oublié tout cela, charmés par des discours galantins du Nord.
Nous avons même oublié le harkisme, aujourd’hui une doctrine à part entière. Pis, aujourd’hui, il se niche dans la vilénie de GMP et son indétrônable « David » Boubakeur qui n’aura aucune gêne à responsabiliser les Palestiniens du génocide commis contre eux.

Il l’a toujours fait ! Un certain ministre de la communauté, M. Benabdellah pour ne pas le citer, a bel bien été remercié juste parce qu’il a osé évoquer le départ de Dalil contre les « recommandations » obliques du Crif. Pour eux il a fait du bon boulot en livrant l’islam de France et le CFCM aux Marocains. Aujourd’hui, le jeune imam d’Auxerre fait un sacré boulot. Il rivalise avec Arno Klarsfeld plaidant le sionisme… 
Nous avons oublié ça aussi !

Même ce ministre marocain, ce Mezouar ou ce Mezwed, le ministre des Affaires étrangères qui en a gros sur la cafetière, ne semble pas être confus par son concitoyen de France. L’Algérie lui joue des tours, au ministre Mezwed ! 
Les gouvernements français ont toujours eu leurs bons arabes, comme les Marocains ont leurs bons juifs. Enfin !

Mais en ces temps de retour du colonialisme et de projets de partition d’Etats comme l’Algérie, Dalil Boubakeur pourrait bien revendiquer le royaume du Sahara que la France envisageait d’octroyer à Si Hamza, son père, ancien recteur de la Mosquée de Paris…
Et ça aussi nous l’avons oublié !

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email