Parc des loisirs "Les Grands Vents" : Fort engouement des visiteurs – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Parc des loisirs « Les Grands Vents » : Fort engouement des visiteurs

Parc des loisirs « Les Grands Vents » : Fort engouement des visiteurs

La destination vers les parcs, les forêts et les jardins situés dans le grand Alger attire de plus en plus de visiteurs pendant les week-ends. De nombreuses familles programment des sorties pour rapprocher leurs enfants des espaces verts, où ils pourront profiter d’une bonne bouffée d’oxygène. Le parc Dounia, l’un de ces espaces, connaît un fort engouement.

Ce flux de visiteurs s’explique par la notoriété grandissante du parc Les Grands Vents, sis à Dély Ibrahim, à Alger, qui offre plusieurs services tout en respectant l’environnement naturel des lieux, selon les témoignages des citoyens rencontrés sur place. L’immensité du parc, qui s’étend sur une superficie de 1 059 hectares, présente deux entrées : l’une du côté de Dély Ibrahim et l’autre du côté de Ouled Fayet. Ce qui permet aux visiteurs d’y avoir accès par les différentes communes limitrophes.

La marche, l’observation de la nature, la détente et la sécurité font partie des raisons pour lesquelles de nombreuses familles se déplacent à ce site de loisirs.

« Depuis l’ouverture de ce parc, je viens régulièrement pour reprendre des forces », a indiqué Hamid, un septuagénaire, qui explique préférer l’entrée de Dély Ibrahim. « L’immensité de ce parc fait qu’on n’est pas dérangé. C’est pour cette raison que je viens souvent ici, juste pour le plaisir de lire ou relire des livres d’histoires », confie cet ancien instituteur.

A côté, on retrouve un groupe de jeunes filles assises autour d’une belle nappe, sur laquelle sont disposées plusieurs variétés de gâteaux (des crêpes, des biscuits, des brioches), en sus du thé, du café, du lait… « Le jour du pique-nique, on ne doit ramener que des produits faits maison, même la confiture », a expliqué Hadjer, une étudiante à l’université de Bouzaréah, à Alger, qui précisant que « ce challenge est précisément le but de la sortie ».

Quant à Romaissa, également jeune étudiante à l’université, elle a exprimé son coup de cœur pour cet endroit. « Ce lieu féerique n’a pas son égal ailleurs. On est venues profiter de la beauté des espaces et surtout s’éloigner de la pollution des véhicules et du bruit », a-t-elle fait savoir.

lieu de détente pour les familles

En ce qui concerne Manel, la plus jeune, elle avoue avec émerveillement : « Je ne connaissais pas cet endroit. Aujourd’hui, je suis venue pour me remonter le moral et être fin prête pour l’examen blanc dimanche. » En tartinant sa crêpe de chocolat, la lycéenne ajoute : « Je pense que je reviendrai à la veille de l’examen du bac et plus précisément sous cet arbre afin qu’il me transmette son énergie positive. »

La plupart des témoignages recueillis sur place mentionnent la tranquillité et la propreté des lieux comme premiers critères pour couper des habitudes et de la routine de la vie quotidienne.

Pour sa part, Nawel, jeune mariée, se réjouit du parc Les Grands Vents, qui offre un grand espace et plusieurs activités, notamment les randonnées, et apprécie surtout des tables de pique-nique à l’abri du soleil. « J’ai l’intention de programmer prochainement avec mon mari une sortie avec des amis, pour un déjeuner en plein air », a-t-elle confié. « Pour aujourd’hui, je vais manger ce que propose le restaurant du parc », a indiqué Nawel, qui vient de Boumerdès.

Dans les aires de jeux, Réda, papa de deux petits garçons de 10 et 4 ans, fait savoir que « contrairement aux zones vertes, où l’aspect ludique n’existe pas, le parc a tout ce qu’il faut pour passer une journée sans tracas ». Il ajoute : « Je viens souvent avec ma famille ou nos amis pour échapper à la densité de la ville. » il a tenu à préciser que « beaucoup de commodités sont disponibles, notamment les sanitaires. Souvent ce détail nous pose un véritable problème avec les enfants », confie-t-il. Les parents semblent ravis de pouvoir faire profiter leurs enfants de ce magnifique espace.

Une autre maman de 38 ans, propriétaire d’un magasin de vêtements pour femmes à Dély brahim, ne cache pas son bonheur de pouvoir s’oxygéner à Dounia Parc, en compagnie de sa fille Lylia, âgée de 15 ans, une amatrice de vélo. Elle explique : « Tous les week-ends, je viens avec ma Lyli, parfois pour des randonnées et d’autres fois pour faire du vélo, partager des moments d’évasion. C’est un pur bonheur. »

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email