-- -- -- / -- -- --
Monde

Palestine: M. Abbas déterminé à aller au Conseil de sécurité

Palestine: M. Abbas déterminé à aller au Conseil de sécurité

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exprimé sa détermination mercredi à réclamer au Conseil de sécurité une date butoir pour l’occupation israélienne, en dépit des pressions américaines et même si la relation avec Washington est déjà “tendue”.
Il a également prévenu qu’il ne renoncerait pas à adhérer à la Cour pénale internationale (CPI) en cas de veto américain à une future résolution sur la fin de l’occupation israélienne.
M. Abbas a fait cette déclaration à son retour de New York où il a assuré dans un discours devant l’ONU son intention d’en finir avec le fonctionnement ancien des discussions de paix avec les Israéliens.

“Les relations avec l’administration américaine sont tendues”, a-t-il dit au siège de l’Autorité palestinienne à Ramallah (Cisjordanie). Le président palestinien a souligné que son pays subit de fortes pressions pour ne pas aller au Conseil de sécurité et adhérer à des organisations internationales.
“L’atmosphère est tendue (…) et il n’est pas dans notre intérêt de la tendre davantage. Mais en même temps, je maintiens que nous ne pouvons pas revenir sur notre décision” de présenter une résolution au Conseil de sécurité, a-t-il martelé.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki avait annoncé mercredi que le groupe arabe à l’ONU avait “adopté le projet de résolution en y apportant des modifications très mineures” et que la Jordanie, qui représente les pays arabes au Conseil, le présenterait “sous trois semaines” au vote.
Les discussions sur ce texte prévoyant le retrait des Israéliens des territoires occupés et un Etat palestinien ayant pour capitale El-Qods Est se poursuivent désormais avec “les Européens, les Africains, l’Amérique latine, les Non-Alignés”, a-t-il ajouté.
“Il faudra également préciser une date butoir pour l’occupation”, a dit M. Abbas. “Nous voulons fixer cette limite et reprendre aussitôt les négociations”, a-t-il promis. “Nous sommes déterminés à poursuivre la lutte politique et nous ne reprendrons aucune négociation ne prévoyant pas un calendrier pour la réalisation de nos objectifs”.

M. Abbas a admis ne pas avoir la garantie de recueillir les voix des neuf membres nécessaires pour l’examen d’un projet de résolution et, “si nous les obtenons, il est fort probable que les Etats-Unis opposeront leur veto”.

Dans ce cas, “nous irons devant les organisations internationales et en premier lieu nous signerons le Statut de Rome pour adhérer à la CPI”. Simultanément, “nous réexaminerons tous les accords avec Israël et notamment la coopération sécuritaire”, a-t-il souligné.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email