-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Pablo Fellah» le truand aux 11 mandats d’arrêt sous les verrous

«Pablo Fellah» le truand aux 11 mandats d’arrêt sous les verrous

Le tristement célèbre « Pablo Fellah », 30 ans, recherché par la Sûreté nationale suite à 11 mandats d’arrêts, a été finalement arrêté par les éléments de la police de Tizi Ouzou lors d’une intervention musclée ciblant une maison abandonnée à Aïn El Hammam, où 12 complices ont été interpellés aussi.

Selon la Direction des relations publiques de la DGSN, le nom de « Pablo Fellah « , dont s’affublait ce dangereux malfaiteur de 30 ans, est devenu tristement connu, car en commettant une agression ou un vol, il partageait des vidéos de lui sur les réseaux sociaux.

Depuis, son nom est devenu renommé sur ceux-ci.
Mais le parcours criminel de « Pablo Fellah » a été court, ce dernier ayant fini par tomber dans les mailles des policiers grâce à la contribution d’un citoyen de Tizi Ouzou.

En effet, les forces de police de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, assistées par celles de la sûreté de daïra d’Ain El-Hammam, ont mis récemment hors état de nuire un groupe de 13 malfaiteurs originaires de la même région, qui semaient la terreur dans la wilaya.

De fait, suite à une information recueillie par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, faisant état de la présence d’un groupe de malfaiteurs en possession d’une quantité de drogue à l’intérieur d’une habitation sise dans la région de M’chedallah dans la wilaya de Bouira, une intervention rapide a été menée par les forces de police de ladite sûreté de wilaya, en collaboration avec les parquets judiciaires des secteurs compétents, et a permis l’arrestation de tous les membres de la bande composée de treize individus, dont un soupçonné d’homicide volontaire, et la récupération de deux armes à feu, 30 cartouches de différents calibres, une paire de jumelles, un kilogramme et 247 grammes de cannabis, 19 téléphones portables de différentes marques, 04 véhicules et une motocyclette. Présentés avant-hier au procureur de la République de Tizi Ouzou, les mis en cause ont été placés sous mandat dépôts.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email