-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ouyahia : «Des réformes urgentes à entreprendre à l’échelle locale»

Ouyahia : «Des réformes urgentes à entreprendre  à l’échelle locale»

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a indiqué samedi à Sétif que « l’Algérie a grand besoin d’engager des réformes à l’échelle locale ».

Lors d’un meeting populaire qu’il a animé à la salle du 8-Mai 1945 dans le cadre de la campagne électorale pour les élections locales du 23 novembre, M. Ouyahia a considéré que « l’Algérie a accompli des pas de géant dans divers secteurs et a aujourd’hui besoin de réformes à l’échelle locale à travers la décentralisation de la décision », selon l’APS.

« Lorsque la décision sera prise à l’échelle locale, les problèmes seront traités à l’échelle de la wilaya et de la commune grâce à cette décentralisation défendue par le RND », a encore estimé son secrétaire général.

Tout en soulignant que l’Assemblée populaire de wilaya représente « un Parlement local », Ouyahia a appelé à choisir les listes du RND qui proposent, selon lui, « des personnes compétentes et intègres, porteuses de programmes applicables ».

Et d’ajouter : « Les Assemblées populaires communales auront de plus larges prérogatives dans le prochain code de la commune, qui sortira l’année prochaine. » « Les gestionnaires des collectivités locales doivent avoir de l’expérience et de la compétence », a estimé le premier responsable du RND.

Au terme de son allocution, M. Ouyahia a appelé les citoyens à une forte participation aux prochaines élections locales et à faire le bon choix pour que les communes, a-t-il dit, soient remises « entre des mains sûres qui placeront les intérêts suprêmes du pays au-dessus des intérêts partisans ».

Il convient de signaler que les services du ministère de l’Intérieur se penchent, depuis l’an dernier, sur la révision des codes communal et de wilaya. L’objectif est de les mettre en conformité avec la dernière révision constitutionnelle, opérée dans le cadre des réformes initiées en 2016 par le président de la République.

Le nouveau texte juridique devrait constituer un cadre législatif idoine permettant de bannir les obstacles qui freinent les projets d’investissement entrepris au niveau local. Ce remaniement est censé conférer plus de souplesse dans la prise de décision, d’autant plus que les collectivités locales sont appelées à s’autofinancer en exploitant leurs potentialités et leurs patrimoines respectifs.

Selon les observateurs, et vu le retard accusé en matière de développement, les défis de l’heure s’avèrent bel et bien grands. Ils nécessitent le recours à des solutions en vue d’accélérer la cadence du développement local, véritable socle de la croissance économique nationale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email