-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ouyahia appelle Sonatrach : Le gaz de schiste, une option incontournable

Ouyahia appelle Sonatrach : Le gaz de schiste, une option incontournable

C’est une sortie médiatique assez importante de la part du Premier ministre Ahmed Ouyahia lors de sa visite hier dans l’Oranie. Dans ses interventions, deux déclarations importantes sont à signaler.

La première porte sur la nécessité de réviser la loi sur les hydrocarbures et la seconde sur la nécessité d’investir dans l’exploitation du gaz de schiste.

Il s’agit de deux points stratégiques qui ont toujours soulevé des débats intenses et des polémiques par le passé, notamment au temps de l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil.

Pour le Premier ministre, le secteur connaît de grands changements dans le monde, obligeant l’Algérie à se mettre au diapason et donc à se lancer dans la révision de la loi sur les hydrocarbures. Il s’agira à travers cette révision d’encourager la venue de nouveaux investisseurs et d’améliorer les recettes du pays.

A ce propos, Sonatrach annonce que ses recettes à la fin de cette année ne dépasseront pas 31 milliards de dollars. Selon Ouyahia, une relecture de cette loi est nécessaire en fonction des défis actuels dans le domaine énergétique.

Le Premier ministre a également insisté sur la nécessité d’investir dans le domaine du gaz de schiste. « Nous estimons que Sonatrach dispose de capacités nécessaires pour expliquer aux Algériens qu’il ne s’agit pas là d’une démarche aventurière mais d’une option visant à garantir l’avenir en matière énergétique », a expliqué Ouyahia. Il a considéré que les potentialités de Sonatrach permettent d’être optimistes quant aux perspectives d’avenir pour le secteur des énergies.

« C’est un message d’espoir au peuple algérien, notamment en cette période difficile marquée par une fluctuation des cours du pétrole sur les marchés internationaux », a-t-il indiqué, ajoutant qu’il est temps que Sonatrach exploite toutes ses énergies au service de l’entreprise et du pays.

Pour le Premier ministre, le pétrole demeurera un moteur essentiel dans l’économie nationale, affirmant que le gouvernement continuera d’assister le groupe pétrolier national dans ses différents projets d’investissements.

Il a également félicité Sonatrach pour ses performances, en dépit des difficultés auxquelles elle fait face ces dernières années, l’assurant de la confiance du président Abdelaziz Bouteflika et du gouvernement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email