Ouvertures des commerces les jours de l’Aïd : Appel au respect des permanences – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Ouvertures des commerces les jours de l’Aïd : Appel au respect des permanences

Ouvertures des commerces les jours de l’Aïd : Appel au respect des permanences
Les fermes instructions de Zitouni.

Pour garantir la disponibilité et l’approvisionnement en différents produits durant les trois jours de l’Aïd El- Fitr, le ministère du Commerce et de la promotion des exportations, a publié des listes nominatives et les adresses des commerçants réquisitionnées pour les permanences programmées pour ces jours de fête. Les associations professionnelles des commerçants appellent au respect des permanences, soulignant leur disponibilité à assurer le succès de ces permanences.

L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a ainsi réaffirmé sa disponibilité à assurer le succès de la permanence de l’Aïd El Fitr, afin de garantir la stabilité du marché et son approvisionnement permanent en produits de base à large consommation à des prix raisonnables.

« Tous les commerçants et opérateurs économiques concernés sont tenus de travailler et d’assurer la continuité du service pendant les jours fériés de l’Aïd El Fitr », a indiqué l’UGCAA dans un communiqué soulignant que toutes les conditions sont réunies à cet effet.

Il a, en outre, souligné la nécessité pour les commerçants de s’approvisionner en produits et de remplir leurs magasins et entrepôts de quantités suffisantes de marchandises pour garantir le succès de cette permanence et éviter les fluctuations, d’autant plus que l’Aïd el Fitr coïncide cette année avec un week-end.

L’Union a également appelé tous les commerçants et opérateurs économiques à reprendre leur activité et à retourner au travail immédiatement après l’Aïd en ouvrant leurs magasins, en particulier vendredi et samedi prochains.

L’Union général des commerçants a en outre exhorté tous les commerçants et opérateurs économiques non concernés par le système de permanence à travailler et à ouvrir leurs magasins pendant les jours de l’Aïd. L’objectif étant « de contribuer à la stabilité du marché et fournir tous les produits de première nécessité à des prix raisonnables aux consommateurs pour barrer la route aux spéculateurs ». L’UGCCA qui a appelé tous les agriculteurs et les producteurs à s’engager à garantir le minimum de services nécessaires pour approvisionner les commerçants pendant ces jours fériés, a fait savoir que ses bureaux de wilaya sont mobilisés pour accompagner les commerçants de ces marchés en coordination avec les directions du commerce au niveau national.

L’Association nationale des commerçants et artisans algériens (ANCAA) a de son côté lancé un appel à tous les commerçants et opérateurs économiques enregistrés dans les listes de permanence de respecter leur engagement. Cela conformément au cadre juridique relatif aux modalités d’exercer l’activité commerciale. Il s’agit de garantir un service public mais aussi pour éviter une amende et des sanctions allant de la fermeture temporaire du commerce.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email