-- -- -- / -- -- --
Culture

Ouverture en symbiose avec l’art musical de l’Orchestre

Ouverture en symbiose avec l’art musical de l’Orchestre

Pour dix jours et jusqu’au 2 juin, le Festival national du théâtre professionnel animera la scène culturelle et artistique avec la participation de troupes du théâtre professionnel venues des diverses régions du pays.

L’ouverture de ce festival a été marquée ce 24 mai en soirée par un spectacle grandiose, associant avec bonheur l’art du théâtre avec celui de la grande musique interprétée majestueusement par l’Orchestre symphonique national. Ainsi, pendant deux heures, la salle Mahieddine-Bachtarzi du Théâtre national algérien a vibré sous les captivants tableaux de la pièce créée par Omar Fetmouche et la musique savante de l’Orchestre symphonique national, synchronisée en parfaite harmonie avec le jeu des comédiens.

« Notre rôle essentiel dans la participation de notre orchestre à cette journée d’ouverture a été de rehausser les messages véhiculés par cette œuvre de Omar Fetmouche et d’affermir les valeurs esthétiques de cette pièce », précise Abdelkader Bouazzara, directeur de l’Orchestre symphonique national. Il ajoute : 
« Nous avons associé harmonieusement l’art du théâtre et celui de la musique pour montrer ce qu’il y a de plus beau et de plus captivant dans ces expressions artistiques ».

Ainsi, les comédiens ont été accompagnés avec une justesse et un accord exemplaire dans des passages clés de la pièce. C’est une première dans les annales du théâtre professionnel algérien et un tel spectacle constitue une performance dans le domaine de la création concernant le quatrième art. Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, a salué publiquement les prouesses réalisées par cette association heureuse entre la grande musique et le théâtre de qualité.

Présent à cette journée d’ouverture au Théâtre national algérien, le ministre, n’a pas manqué de prodiguer, dans son intervention en fin de spectacle, encouragements et soutien au maîtres d’œuvre de ces productions artistiques dans le théâtre et la musique en disant, : « le ministère de la Culture fait part de sa disponibilité à procéder au financement des créations artistiques nationales et à leur prodiguer accompagnement et suivi ». Cette première soirée du festival national du théâtre professionnel a été un modèle dans la création d’œuvres originales dans le théâtre et la musique.

Pas moins d’une centaine de comédiens et de musiciens y ont participé. Ce Festival va encore faire redécouvrir d’autres talents dans les représentations théâtrales programmées chaque jour et aussi dans l’art musical, puisque l’Orchestre symphonique national va assurer, ce 3 juin à Oran, l’ouverture du Festival du film arabe. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email