-- -- -- / -- -- --
Culture

Réouverture des salles de cinéma : Bientôt de nouvelles productions sur les écrans

Réouverture des salles de cinéma : Bientôt de nouvelles productions sur les écrans

C’est la salle Ibn Zeydoun qui a été la première à ouvrir. Les autres salles de cinéma ne fonctionnent pas toutes mais cette réouverture a été une lueur d’espoir pour un retour à la normale de la vie culturelle.

Le film projeté à Ibn Zeydoun a été la générale du long métrage honorant la première femme tombée en martyre au cours de la lutte armée contre le colonialisme. Elle s’appelait Chaib Dzair et n’avait pas encore 20 ans. Elle était en compagnie, ce 19 novembre 1954, du chef de la zone frontalière Souk Ahras, Guelma, le chahid Badji Mokhtar.

L’attaque a fait 7 martyrs dont Badji Mokhtar. A l’instar d’Ibn Zeydoun, la Cinémathèque d’Alger a rouvert avec la projection d’un film par jour. Ce n’est pas encore le cas des autres salles de cinéma, à l’image du Triomphe, de la salle El-Mouggar, d’Ibn Khaldoun ou de la salle Atlas (Bab El-Oued). Le renouveau du cinéma tarde à venir en comparaison avec son âge d’or des années 1970 et 1980, allant jusqu’à obtenir une dimension internationale, la palme d’or du festival de Cannes.

Malheureusement, aujourd’hui, nombreuses sont les salles qui sont encore fermées bien qu’il y ait des rénovations comme pour les salles Afrique, ABC, Sierra Maestra. Le ministère de la Culture déploie de grands efforts pour réactiver le secteur du cinéma. La ministre, Mme Bendouda, vient d’annoncer la sortie prochaine de dix nouvelles projections.

Elle lance un appel à tous les réalisateurs, anciens et nouveaux, de contacter ses services pour la relance du cinéma. Il convient de signaler que le ministère accorde des subventions et des accompagnements techniques.

Le public doit se réapproprier les salles du cinéma après la pandémie. Le festival du film amazigh, fin prêt, n’attend que la réouverture des salles de cinéma pour reprendre son cycle annuel de nouvelles projections.

Le festival du film amazigh est devenu incontestablement un événement exceptionnel et extraordinaire dans notre univers national du cinéma. Après s’être produit pendant près de deux décennies dans chaque ville d’Algérie, ce festival s’est fixé dans la ville de Tizi Ouzou, avec des représentations dans les localités environnantes.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email